Team UR : La saison de cross de Céline

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (3 votes)

Championnat de France Cross 2014Très motivée en ce début d’année, les bonnes résolutions y sont sans doute pour quelque chose … J’ai pris la décision d’attaquer sérieusement la saison de cross. Le défi n’était pas des plus simples surtout après avoir fait une coupure d’un mois en novembre. La reprise fut difficile et très irrégulière avec les fêtes de fin d’année.

En tout cas, la motivation était bien là, et la course à pied : c’est la tête et les jambes ! Mon objectif était d’aller jusqu’aux championnats de France de cross.

Plusieurs étapes sont à franchir avant cela, j’avais hâte de découvrir les terrains de cross et les concurrentes de ma nouvelle région.

1ère étape – 12 janvier

Cross départemental à VERTOU – 5 029m : 21’16

departementJe ne suis pas encore au meilleur de ma forme, je n’ai pas la prétention de faire un bon classement, le but ici est juste de me qualifier. Et on commence fort avec ce cross : zones de boue, de bonnes montées … un vrai cross !

J’appréhende un peu ma course car je ne connais pas mes adversaires, je manque de repères … L’erreur est là, je démarre vite, trop vite malheureusement.  Je me place bien au départ et je me glisse doucement jusque la 3ème place. Mais la fatigue et le manque d’entrainement prennent le dessus rapidement et me font perdre ma cadence. Plusieurs filles reviennent sur moi, je souffre tellement dans les montées, je reste collée au sol avec cette boue… ce parcours n’était pas fait pour moi !

Je me qualifie avec une 7ème place départementale. L’objectif est atteint mais je ne suis pas vraiment satisfaite de ma course. J’espère retrouver de bonnes sensations rapidement.

2ème étape – 26 janvier

Cross régional à COUERON – 5 755m : 25’57

régionAu niveau des conditions : c’est le pire cross de toute ma vie ! Pluie et boue sont au programme de la journée. Il est presque impossible de s’échauffer, la zone prévue à cet effet est complètement labourée.

Je n’ai pas reconnu le parcours, à tel point que j’ai du mal à me situer sur le circuit pendant la course. Heureusement, mon chrono est là pour me servir de repère.

Je pars plus prudemment cette fois-ci et je reconnais certaines filles présentes au championnat départemental.

Je m’accroche sur ce parcours difficile. On peut voir la souffrance sur les visages de toutes les concurrentes. Les sensations sont meilleures malgré tout.

Je me qualifie pour l’étape suivante avec une 17ème place régionale, 3ème du département.

3ème étape – 9 février

Cross interrégional à Roullet-Saint-Estèphe –  6 320m : 26’42

interLe déplacement se fait en bus avec mon club, le Racing Club Nantais. Au programme, week-end  « thalasso » à proximité d’Angoulême. Nous sommes 57 qualifiés dans mon club. L’ambiance est très conviviale, c’est aussi cela que je recherche en pratiquant la course à pied.

Arrivée tôt le matin sur le complexe, j’ai cette fois-ci eu le temps nécessaire pour analyser le parcours : quelques faux-plats, des zones de boue et quelques portions exposées au vent, c’est un bon parcours.

L’enjeu est énorme ici, c’est LA qualification pour les championnats de France qui est au bout. La qualification par équipe n’est pas envisageable, je ne dois compter que sur mes petites jambes aujourd’hui pour atteindre mon objectif !

La pression est forte et il faut bien gérer la course. Je démarre trop doucement… les filles s’envolent devant moi… je dois aller les chercher progressivement, c’est épuisant. J’en remonte beaucoup jusqu’à l’arrivée.

Passée la ligne, je ne connais pas encore mon classement. J’attends avec impatience devant le panneau d’affichage, comme pour les résultats du BAC ! Verdict : 36ème et qualifiée ! (4ème départementale)

Séance de vitesse – 16 février

Course sur route à Orvault – 4 000m : 14’37

4 kmMon entraineur me conseille de faire cette course en préparation de mon cross. C’est avec joie que je retrouve la terre ferme des compétitions sur route !

C’est aussi l’occasion de mettre à l’épreuve mes nouvelles running Mizuno Wave Rider 16, offertes par Univers Running dont je vais porter les couleurs en 2014.

Sur un 4km, il n’y a pas beaucoup de questions à se poser : il faut partir vite, accélérer et finir à fond ! Une bonne séance de vitesse qui se conclue pour une victoire au classement féminin.


 Jour J – 2 mars

Championnat de France de Cross au Pontet – 6 900m : 28’44

franceCe n’était pas le jour le plus long mais bien le week end le plus long ! Près de 2000km en minibus à parcourir pour ces championnats de France de cross, à proximité d’Avignon.

Nous sommes 15 du Racing Club Nantais à s’être qualifiés, fiers de pouvoir honorer nos couleurs, les pronostics et les tactiques de courses vont bon train pendant le trajet.

Les conditions sont relativement bonnes, le temps est ensoleillé et le mistral est légèrement tombé au moment de ma course. Le terrain est plat, sans réelle difficulté : une zone de boue sur 300mètres, quelques troncs d’arbres et des montées artificielles nous rappellent juste que nous sommes bien sur un parcours de cross. Nous avons été habitué à bien pire…

L’esprit de compétition se ressent fortement, la pression est grande au départ…ça pousse, tout le monde veut être devant mais nous sommes plus de 450 à vouloir la même chose.

Le pied sur la ligne, le paysage est magnifique : une grande avancée avec des spectateurs de part et d’autre, au loin, on aperçoit les montagnes vêtues de leur manteau blanc. Un petit signe au caméraman qui filme les concurrentes au départ (les courses sont retransmises en direct) et PAN … c’est parti !

Je pars assez vite, comme il le faut sur une compétition de ce type, pour essayer de bien me placer.

Impossible de se retrouver seule, le niveau est tellement relevé. Je n’arrive même pas à trouver les mots pour décrire cela : « souffrance » serait le terme le plus approprié, c’est barbare les cross, j’avais hâte que cela se termine.

Jusque l’arrivée, il fallait se battre car au moindre relâchement, dix filles pouvaient te passer devant en quelques secondes.

Sur la dernière ligne droite, je ne voulais rien lâcher. J’ai tout donné mais je n’étais pas dans un grand jour et mes jambes avaient du mal à répondre aux sollicitations. Je termine 162ème, à bout de souffle (3ème départementale).

La saison de cross se termine, le bilan est mitigé, j’aurais aimé faire beaucoup mieux.

Place à la route maintenant, le prochain objectif va arriver très vite avec le championnat de France des 10km à Valenciennes le 13 avril 2014.

Céline
Team UR

Article posté le 5 mars 2014 à 9 h 47 min.

 

3 commentaires

  1. Félicitations Céline pour ce beau parcours !!! Tu peux être fière de toi 😉
    Je te souhaite une bonne prépa pour les championnats de france de 10 km !!!

  2. bravo et merci pour ton recit

  3. Trop forte. Je viendrai t’encourager aux France, Céline !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.