Comment réussir son premier trail ?

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.8/5 (6 votes)

conseils-reussir-premier-trail - 1

Vous ne résistez plus à l’appel des sentiers et vous avez décidé de participer à votre premier trail. Voici quelques conseils pour profiter pleinement de cette nouvelle expérience running.

Le trail est une discipline qui permet le plus souvent d’évoluer sur des sentiers en pleine nature. A la montagne, en forêt, en bord de mer, le terrain de jeu est immense et varie énormément d’une course à l’autre.

Il existe plusieurs notions importantes à appréhender quand on veut pratiquer le trail-running, et la première d’entre elles est très certainement le dénivelé. Pour débuter en trail, ne vous surestimez pas, choisissez plutôt un trail court avec un dénivelé abordable.

Dompter le dénivelé

Si vous êtes un habitué de la route, voici une règle qui vous permettra d’estimer votre temps de  course : On a coutume de dire que 100 m de dénivelé correspondent environ à 1 km de temps d’effort supplémentaire. En gros, participer à une course de 15 km avec 600 mètres de dénivelé reviendrait donc en terme chronométrique à courir l’équivalent d’un semi-marathon.

Mais attention, la technicité du terrain peut encore ajouter de la difficulté. Distance, dénivelé, profil de la course, ne laissez rien au hasard au moment de faire votre choix. Et quoi qu’il arrive, adaptez votre rythme de course au profil et à la difficulté du parcours. Surtout ne partez pas trop vite. N’oubliez pas que vous êtes là pour découvrir une nouvelle manière de courir, et surtout pour vous faire plaisir.

Bien préparer sa course

L’autonomisation et la responsabilisation du coureur dans la gestion de son alimentation et de son hydratation font partie de l’essence même du trail-running. Il convient donc de bien se renseigner sur la nature des ravitaillements (si il y en a) avant la course. Ainsi, vous pourrez établir un tableau de marche en anticipant vos besoins pour être certain de ne manquer de rien. Equipez-vous en fonction des conditions de course. N’oubliez pas également de consulter la liste du matériel obligatoire qui peut parfois être longue.

Garder les yeux ouverts

Le trail running requiert une attention de tous les instants. Regardez où vous mettez les pieds, restez concentré, les terrains variés pardonnent peu les erreurs. Et si votre cœur s’emballe dès la première montée ? Pas de panique, alternez marche et course pour récupérer. Quand la pente se fait plus raide, la marche devient d’ailleurs la manière la plus économe et la plus rapide de progresser. Et ne vous inquiétez pas, le dénivelé, ça se travaille à l’entrainement

Pour finir, respectez l’environnement qui vous accueille, ne laissez rien sur votre passage. C’est à ce prix que nous pourrons, pour notre plus grand plaisir, continuer d’évoluer au sein d’une nature préservée.

Article posté le 13 mai 2016 à 14 h 07 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.