5 bonnes raisons de dire NON aux goodies

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.7/5 (3 votes)

goodies-running-pourquoi-dire-non

La remise des dossards est devenue un rituel incontournable des grandes courses, d’ailleurs souvent associée à la présence d’un « salon du Running ». Les instructions de course sont relayées au second plan : Place aux stars du moment, les goodies et autres échantillons ! Et gare aux organisateurs ergoteurs qui n’en proposeraient pas assez !

Si vous êtes parmi les personnes qui exultent au moment de faire leur inventaire, version running de la caravane du tour de France, passez votre chemin… Pour les autres, voici 5 très bonnes raisons de dire NON aux goodies et autres cadeaux reçus sur les courses :

1 : Parce que ce n’est pas écolo

Le lien entre la course nature (Trail) et l’écologie est plutôt évident. Nous avons besoin de préserver notre environnement pour pouvoir en profiter pleinement. Nombre de traileurs, sans être des écologistes militants ont donc une sensibilité particulière en matière de préservation de la planète.

Ce lien est nettement moins évident lorsqu’on parle de course sur route, à priori  l’état de nos forêts, mers et montagnes n’a pas beaucoup d’incidence sur le planning de courses intramuros. Et pourtant, n’en avez vous pas assez de devoir composer avec les pics de pollution toujours plus fréquents ? N’avez-vous pas peur qu’une pratique sportive régulière dans un environnement toujours plus pollué n’ait des conséquences à long terme sur votre santé ?

Si la gestion des déchets n’est pas directement incriminée dans la pollution de l’air, il est indéniable que nous devrons de plus en plus nous préoccuper de la quantité de déchets que nous produisons.

A ce propos, la prolifération des goodies au départ des courses n’est vraiment pas une bonne chose pour notre planète. Chaque participant à une course, et dieu sait qu’ils sont toujours plus nombreux, reçoit son lot de goodies et d’échantillons en allant retirer son dossard.

Ne nous mentons pas : La plupart de ces gadgets et échantillons sont d’une qualité et d’un intérêt assez médiocre et finissent généralement à la poubelle ou au mieux, au fond d’un placard.

Combien de goodies avez-vous conservé de vos différentes courses ? Même les traditionnels t-shirt qui nous permettaient de nous la raconter un peu auprès de nos proches, ont maintenant triste mine car fabriqués à très bas coût et affublés de nombreux sponsors par toujours très glamours. Nous n’avons plus tellement envie de les porter et ils finissent au fond de l’armoire, voire à la poubelle.

Reste la fameuse médaille : Autrefois réservée aux trois premiers de chaque catégorie, cette dernière est maintenant distribuée à tous les finishers et même parfois à tous ceux qui se présentent sur la ligne d’arrivée avec un dossard. Certains diront qu’elles n’ont donc plus la même valeur, d’autres seront aux anges lorsqu’ils repenseront à leur dernière course en regardant leur trophée si durement gagné ! Vous l’aurez compris, concernant la médaille, les avis sont et seront toujours partagés !

2 : Parce que ce n’est pas responsable

Vous avez sûrement crié au scandale en voyant les terribles images de ces bâtiments effondrés quelque part en Asie, là où travaillent hommes, femmes et enfants dans des conditions abominables. Vous vous êtes promis de ne plus acheter de vêtements fabriqués à bas coût et puis, comme nombre d’entre nous, vous vous êtes résignés car finalement, il devient très difficile de trouver des vêtements éco conçus.

Sauf que le t-shirt moche que vous tend gentiment le bénévole, ce t-shirt que vous doutez de porter un jour, est lui aussi de fabrication douteuse.

A quoi bon le prendre si c’est pour qu’il finisse à la poubelle ? N’y a-t-il pas plus de sens à le refuser pour signifier votre désaccord vis-à-vis de cette économie non responsable ?

3 : Parce que ce n’est pas healthy

Nombre d’entre nous se sont mis au sport pour prendre soin de leur santé. La pratique sportive est souvent l’occasion de reprendre son alimentation en main, car il n’y a pas de secret plus vous prendrez soin de votre corps, plus il vous le rendra.

Les organisateurs ont l’air d’avoir une autre opinion et nous proposent parfois des échantillons plutôt surprenants : Les boissons fluos, les compléments alimentaires …

On est loin du healthy, du « naturel », de la gourmandise (histoire d’épargner les bonbons, véritable pêché mignon).

Le danger en les acceptant, c’est de se laisser tenter en  renonçant à tous les conseils d’avant course et de vous maudire lorsque les gargouillis intestinaux vous rappelleront vos faiblesses à mi-course !

4 : Parce que ce n’est pas tendance

Les équimentiers nous gâtent en matière de look. Nous sommes devenus coquets pour aller courir. Les tenues sont ajustées, assorties … Difficile dès lors de caser la casquette des 10Km de Vesoul ou le t-Shirt du Trail des Corbeaux sponsorisé par Smecta. Le gadget de trop et votre look sera complètement foutu !

C’est au retrait des dossards que vous avez le choix de dire non à ces pièces non homologuées, qui vont prendre de la place dans votre armoire et insidieusement vous détourner de cette mode sportive que vous appréciez tant. Bref, faire de vous un « loser », un « has been » !

Plus sérieusement, il est fort probable que vous ne vous serviez pas de ces articles si vous aimez être élégant pour aller courir. Autant donc refuser ces « cadeaux » plutôt que de vous embarrasser avec !

5 : Parce que ce n’est pas gratuit

Enfin, le plus important. Ne vous trompez pas, rien n’est gratuit en ce bas monde. Si les échantillons sont parfois gracieusement offerts par les partenaires d’une course, la logistique, quant à elle, a un coût qui se répercute forcément sur le prix de votre dossard. Et ne rêvez pas, ce n’est pas en renonçant aux goodies que le prix des dossards repartira à la baisse mais, il est fort probable que plus nous en réclamerons, plus leur prix risque de continuer à grimper.

Certaines courses ont déjà franchi le pas et ne proposent plus de goodies gratuits. Si vous voulez le t-shirt de la course, il vous faudra le réserver lors de votre inscription et payer un surplus, idem pour la sacro-sainte médaille !

Cette solution n’est pas sans avantage et permet, dans une certaine mesure, de contenter tout le monde : Les adeptes qui auront à payer pour recevoir leur sésame et les réfractaires qui n’auront pas à remplir la poubelle de la chambre d’hôtel avec des cadeaux aussi encombrants qu’inutiles !

Article posté le 16 janvier 2017 à 15 h 35 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.