Nike Structure 20 : le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.8/5 (21 votes)

nike-structure-20-test-avis - 3

Elle sort aujourd’hui mais nous avons eu le privilège de la tester depuis quelques semaines déjà : faisons le tour de cette Nike Structure vingtième du nom, qui pourrait déjà se résumer en un mot : maintien.

Si vous connaissez déjà la gamme Nike, alors ce test se résume très vite : prenez une Vomero, ajoutez-y un contrôle de la pronation et un maintien assez sérieux de la voûte plantaire, et vous obtenez la Nike Structure 20. Mais pour ne pas vous priver du plaisir immense de lire ce test effectué avec grand soin, nous allons l’étudier un peu plus en détails.

Première impression

La première impression confirme ce que j’attendais de ces souliers. Un design plutôt très sympa, un confort indéniable à l’enfilage, et le sentiment d’être sur un matelas moelleux et protecteur. Le système de laçage avec des câbles sur les côtés –aujourd’hui courant chez Nike- est assez précis, mais attention toutefois à bien répartir le serrage. Sinon vous pourriez être un peu gêné avec l’impression d’être saucissonné comme c’était déjà le cas lors du test de la dernière Lunarglide.

Côté mensurations, la belle affiche un bon 300 grammes et des poussières en taille 44, et un drop de 10 millimètres. Non, la Structure 20 n’est pas une racer, mais non, il ne s’agit pas non plus d’une caravane. C’est une chaussure qui semble à première vue assez équilibrée, en penchant toutefois plus du côté confort que du côté dynamisme. Concernant le mesh, j’ai apprécié l’aération prononcée, qui évite aux pieds de fumer lorsque le mercure fait du zèle.

nike-structure-20-test-avis - 1

Le temps de la confirmation

Place à la sueur, au cœur qui monte, bref, au test en condition de cette Nike Structure 20. Dès les premiers pas, le sentiment de confort se confirme. C’est une pantoufle agréable, sans doute un peu moins dynamique que la Pegasus, mais plus protectrice.

De ce point de vue, la correction de la pronation est un élément indispensable à prendre en compte lors de votre réflexion avant l’achat. (pour rappel pronation = déroulé du pied vers l’intérieur). Pour ma part, j’ai une foulée universelle avec parfois une légère tendance à la pronation quand la fatigue se fait sentir et que la foulée se dégrade. Et j’ai trouvé cette correction un peu trop importante pour moi, mais pas gênante. En revanche je n’ai pas aimé le maintien assez fort sous la voûte plantaire… D’autres trouveront ça rassurant, voire confortable.

Il faut tout de même avoir conscience de cela, on n’achète pas une Structure 20 comme on achète une Vomero (pour reprendre une comparaison avec un modèle de la marque). Notez pour finir qu’elle a tendance à tendre un peu vers le patin à glace sur les routes mouillées, mais elle présente une excellente stabilité dans l’ensemble.

nike-structure-20-test-avis - 2

L’heure du bilan

La Nike Structure 20 est une chaussure de running idéale pour un coureur pronateur qui cherche du confort, de l’amorti. Cela convient notamment particulièrement aux coureurs lourds, ou bien à ceux qui veulent user leurs souliers sur des longues distances bitumées à la façon d’un Forrest de la belle époque.

Les notes de la Nike Structure 20

  • Esthétisme : 9/10
  • Dynamisme : 6/10
  • Confort : 9/10
  • Stabilité : 8/10
  • Accroche : 5/10
  • Rapport qualité/prix : 7/10

BanniereTestProduit-2-1

Article posté le 29 septembre 2016 à 14 h 34 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.