Les 100 pensées d’un coureur à pied

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.2/5 (9 votes)

les pensées du runner

Vous êtes vous déjà demandé ce qu’il peut bien se passer dans la tête d’un runner quand il court ? Il pense, il réfléchit, son esprit divague et le ramène souvent à des choses bien terre-à-terre. Voici donc les 100 pensées susceptibles de traverser l’esprit d’un runner pendant une séance de course à pied.

Une sortie running est souvent l’occasion de faire le point, de se retrouver face à soi même. Fugaces, futiles ou plus sérieuses, les pensées jaillissent, les idées fusent, le runner lâche prise, laissant vagabonder son imagination au rythme de ses pas.

Les pensées d’un runner à l’entrainement 


  1. Demain matin, c’est décidé, je mets mon réveil pour aller courir.
  2. Mais pourquoi j’ai mis mon réveil si tôt ? Il fait à peine jour dehors.
  3. Allez courage !
  4. Mais elle est où ma montre ?
  5. J’ai encore oublié de la charger.
  6. Short ou collant ? Ok pour le corsaire.
  7. Et les chaussures ?
  8. Je prends un grand verre d’eau et j’y vais.
  9. Ils sont en panne les satellites chez Garmin ce matin ?
  10. Bon c’est parti ! Je me motive.
  11. Je ne vais jamais y arriver, je suis nul.
  12. J’aurais du prendre mes écouteurs pour passer le temps.
  13. Les premiers kilomètres sont les plus difficiles.
  14. Je vais à gauche ou à droite ?
  15. Avec les adidas, ce sera à droite !
  16. Je me sens lourd ce matin !
  17. Je n’avance pas.
  18. Et puis il fait froid
  19. Je serai quand même mieux dans mon lit !
  20. Ca ne fait que 10 minutes ? Vraiment ?
  21. C’est quoi encore cette douleur au genou ?
  22. J’espère que ce n’est pas le TFL !
  23. Ouf, fausse alerte.
  24. J’aime la course à pied, j’aime la course à pied, j’aime la course à pied …
  25. Pas très efficace l’auto persuasion ce matin.
  26. Après le genou, c’est la cheville.
  27. Décidément, rien ne va plus aujourd’hui.
  28. Elle va se pousser mamie ?
  29. Elle a acheté tout le trottoir ou quoi ?
  30. J’ai une super idée pour le brainstorming de ce matin au boulot.
  31. Il n’y a pas grand monde dehors à cette heure-ci !
  32. Moi je suis un vrai coureur, j’ai peur de rien.
  33. Je me sens quand même un peu boudiné dans mon short !
  34. J’ai trop forcé sur la raclette hier soir.
  35. Demain c’est décidé, j’arrête les conneries.
  36. Blanc de poulet et légumes verts à tous les repas.
  37. Faudrait aussi que je fasse des abdos et du gainage.
  38. Je l’ai lu sur Globe Runners.
  39. Ils ont l’air sympa sur Globe Runners.
  40. Tiens mais au fait, ma cheville ne me fait plus mal !
  41. C’était quoi déjà mon idée pour le boulot ?
  42. 20 minutes de course, échauffement terminé.
  43. Merde, j’ai encore mal programmé ma séance sur Garmin !
  44. Elle est où la touche Lap déjà ?
  45. Il a l’air facile celui-là !
  46. T’as vu sa foulée …
  47. Il doit faire que ça de sa vie !
  48. Frimeur !
  49. Il pourrait dire bonjour au moins !
  50. 185 de fréquence cardiaque ? Impossible, la ceinture doit encore déconner !
  51. Il faut que je pense à racheter du PQ.
  52. Tiens une fille juste devant !
  53. Je vais la rattraper vite fait !
  54. Elle court plus vite que je pensais finalement …
  55. Il est sympa son mini short !
  56. Elle sent bon en plus.
  57. Les filles sentent toujours bon, même en courant, c’est énervant !
  58. Alors que Fred lui, il pue la transpiration avant même de commencer à courir.
  59. J’arrête de respirer et je passe en mode foulée aérienne.
  60. Elle me regarde ou pas ?
  61. Maintenant que je l’ai doublée, je tourne à droite.
  62. 35 minutes de course, ça passe vite finalement.
  63. C’était vraiment naze de faire ça.
  64. Il faudrait que j’arrête de vouloir épater la galerie, c’est ridicule.
  65. Je ne suis pas déjà passé par là ?
  66. Je me sens super bien, j’ai une pêche d’enfer.
  67. J’ai plus mal nulle part.
  68. J’ai bien fait de me lever.
  69. Je kiffe les endorphines.
  70. Et si je faisais un stop à la boulangerie en rentrant ?
  71. C’est moi ou mon t-shirt a rétréci ?
  72. Il faut que je pense à payer mon loyer.
  73. Regarde moi ce pauvre type avec la clope au bec à 8h du mat !
  74. Drogué !
  75. On approche d’un segment Strava !
  76. Ils vont voir ce qu’ils vont voir !
  77. Le KOM est à moi !
  78. Ou pas …
  79. Mon cœur va exploser si je continue.
  80. Pizza et raclette, c’est pas la bonne semaine.
  81. Ca fait quoi de monter sur un podium ?
  82. J’aurai peut-être la réponse si je cours jusqu’à 70 ans.
  83. Tu peux pas faire chier ton clébard ailleurs !
  84. Et voilà, en plein dedans !
  85. J’ai faim !
  86. J’ai soif !
  87. Encore un kilomètre.
  88. J’arrête ma montre à 10 bornes.
  89. Je prends à droite, puis à gauche,
  90. En faisant 2 fois le tour du square, ça devrait le faire.
  91. Finalement c’était pas si terrible.
  92. Je vais m’inscrire pour un marathon.
  93. Facile, il suffit de courir 4 fois ça.
  94. Mais pourquoi ça ne synchronise pas sur Garmin Connect ?
  95. Je partage : « Footing cool à jeun pour bien démarrer la journée ».
  96. Et bim ! Ca c’est fait !
  97. Ca pue le chien mouillé ici !
  98. La douche, c’est quand même le meilleur moment.
  99. Les Etirements ? Je n’ai pas le temps pour ces conneries !
  100. Bon, demain j’y retourne, car ce soir, c’est soirée pizza !

Et vous, quelles sont vos pensées en courant ? N’hésitez pas à les partager avec nous en laissant un commentaire sous cet article.

Article posté le 28 décembre 2015 à 13 h 54 min.

 

3 commentaires

  1. Autres pensées et cogitations cérébrales :
    – Purée, piscine … Piscine c’est beau-coup plus facile, j’suis sûre …
    – Avant la course à pied, je faisais quoi !? Woauh le kif …
    – Je vais proposer une prime aux collègues qui feront la course du mois prochain !

  2. -« I believe I can flyyyyyy!!!…mais pourquoi j’ai toujours des chansons de la honte dans la tête quand je cours?
    – C’est pas possible, je vais pas vomir maintenant!
    – mais pourquoi je m’inflige ça moi?
    – déjà l’arrivée ? Mais j’ai envie de continuer en fait…
    – y’aura quoi à manger au ravitaillement ?
    – il est quand même vachement beau S. quand on court.
    – sexy même. Bon sang, il va pas ralentir, j’en ai marre de faire semblant de suivre.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.