Pour ne plus jamais dire : Je n’ai pas le temps d’aller courir

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.6/5 (8 votes)

Pas le temps de courir

Oui mais je n’ai pas le temps … Ah oui vraiment ? Même si le temps n’est pas extensible, il est toujours possible de trouver un petit moment pour aller courir. Après lecture de cet article, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas vous y mettre.

Avouez, vous êtes le roi de la procrastination et le sport n’échappe pas à la règle. Pourtant la course à pied reste une activité sportive assez peu chronophage comparée à d’autres sports. L’excuse du temps est donc difficile à faire valoir.

Combien de temps par jour passez-vous sur les réseaux sociaux ou devant la TV ? Pourquoi ne pas utiliser une partie de ce temps pour sortir courir ? Vous le savez, cela ne pourra vous faire que du bien.

Car si vous avez du mal à vous y mettre, une fois parti, vous prenez vite du plaisir à ce que vous faites. Vous manquez simplement de motivation.

Fixez-vous des objectifs

Perdre du poids, préparer une course, améliorer vos chronos, avoir un objectif est essentiel pour maintenir la motivation au quotidien. Prenez le temps d’évaluer vos progrès, ainsi vous serez récompensés de vos efforts. Si vous pratiquez le running pour perdre du poids, n’hésitez pas à vous peser régulièrement pour prendre la mesure du travail accompli.

Suivez un plan

Le plan d’entrainement peut être une manière de vous discipliner dans votre pratique de la course à pied. Si vous avez tendance à trouver toutes les bonnes excuses pour décaler une séance, essayez donc de planifier vos sorties à l’avance à l’aide d’un calendrier. Le plan d’entrainement n’est pas réservé aux coureurs en recherche de performance, il peut être un guide utile et une source de motivation.

Le meilleur moment pour courir ?

Si vous êtes sujet à des crises de procrastination, le meilleur moment pour courir sera sans conteste le matin au réveil. Plein de bonne volonté vous aurez programmé votre réveil la veille au soir. A moins de l’éteindre et de vous rendormir, il sera difficile d’y échapper.

Courir sur la pause déjeuner semble souvent difficile à réaliser à moins de pouvoir bénéficier d’un accès à la douche avant de retourner travailler. Si vous avez 2 heures de pause le midi, c’est jouable, pour les autres, il vous faudra avaler votre sandwich entre deux dossiers.

Le soir, le moment idéal pour ne jamais courir. Entre les enfants, les embouteillages, la réunion qui s’éternise et la promesse d’un apéro en terrasse, vous aurez tout le loisir de vous défiler avant de chausser les running surtout si vous n’avez aucune volonté.

Rejoindre un groupe ou un club

Décidément, vous n’y arrivez pas, courir seul vous semble insurmontable, vous êtes incapable de dégager du temps pour vous y mettre. Proposez un rendez-vous hebdomadaire à quelques amis, rejoignez un groupe de coureurs proche de chez vous ou inscrivez-vous dans un club. Courir en groupe vous apportera peut-être la motivation nécessaire pour enfin trouver l’assiduité qui vous manque aujourd’hui.

Organisez-vous

Libérez du temps dans votre emploi du temps, fixez-vous des créneaux hebdomadaires. Faites une place à la course à pied et dites non à la procrastination. Le temps vous l’avez et vous le savez. Tout ça n’est qu’une question de priorités, d’organisation et de volonté. Il vous faudra parfois jongler, mais vous pouvez y arriver, nous en sommes persuadés.

Si malgré nos conseils vous ne trouvez toujours pas le temps de vous entrainer alors il ne vous reste plus qu’à revendre vos chaussures de running sur LeBonCoin et à vous mettre au bowling en espérant que cela redevienne un jour à la mode.

Article posté le 11 juin 2015 à 13 h 07 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.