Faut-il craquer pour une poussette running ?

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.7/5 (3 votes)

choix-poussette-running - 1

Pour une future maman adepte de la course à pied, il apparait souvent comme une évidence de porter son choix sur une poussette sportive à trois roues … mais il semble tout de même nécessaire de se poser les vraies questions quant à son utilité au quotidien ! 

Il y a quelques mois, je me rendais pour la première fois dans un magasin spécialisé pour l’achat d’une poussette et je dois avouer que j’en suis sortie complètement déboussolée : duo, trio, nacelle, coque … à s’arracher les cheveux ! J’ai mis du temps pour réfléchir à la poussette idéale, jusqu’au jour où je me suis enfin décidée, et il était temps, car le soir même, je perdais les eaux !

Le choix stratégique de la poussette pour une maman runneuse

Inutile d’acheter la même que sa copine ou d’écouter les « précieuses » recommandations de son voisin, chaque personne aura une utilisation bien spécifique de la poussette idéale.

Voici donc quelques bonnes questions à se poser avant d’acheter une poussette

  • Son utilité : Combien de fois comptez-vous aller courir avec votre enfant ? Faire des randonnées ? Souvent imaginées comme idylliques, les belles sorties ne se réalisent jamais, faute de temps, mais aussi du temps qu’il fait. Mais la poussette est bien là, en attente, au cas où ce jour arriverait …
  • Son prix : Le coût d’une poussette trois roues tout terrain est particulièrement onéreux, à étudier donc en fonction de votre budget !
  • L’environnement : Les poussettes trois roues sont en principe plus longues et plus imposantes. Si vous résidez en centre-ville ou en appartement au 6ème étage sans ascenseur, une citadine sera certainement plus pratique car plus légère. En revanche, si vous vivez en campagne, en montagne ou en bordure de plage, une poussette trois roues sera particulièrement appréciable et adaptée.
  • Son design : Une vraie affaire de goût et là, il n’y a que l’embarras du choix !

Après avoir retourné la question dans tous les sens, mon choix s’est finalement porté sur une poussette citadine. Habitant en centre ville, je l’ai choisie petite et facilement maniable. Je ne voulais pas que ma poussette soit un fardeau lors de mes sorties shopping.

Quant à la course à pied, je voulais que ce moment soit un moment de plaisir pour moi, un véritable moment de détente où je n’ai pas à me soucier de mon enfant. Bébé restera entre de bonnes mains avec son papa, et maman aura la conscience tranquille pour s’entrainer librement.

Article posté le 10 février 2016 à 17 h 52 min.

 

Un commentaire

  1. Bon, j’avoue, quand on a eu notre premier enfant avec ma femme, c’est moi qui ai choisi la poussette. Je n’ai pensé qu’à moi, j’ai voulu une poussette 3 roues, avec le frein à disque qui donne un look du feu de dieu.
    Sauf que, le cosy pèse une tonne à lui seul, il faut une sacrée bagnole pour mettre la poussette et à la maison, ça prend sacrément de la place. Sans parler du prix qui en effet, était une grosse folie.
    Et au final, même si c’est très confortable à manipuler et probablement aussi pour le bébé, on ne s’en est jamais servie pour aller courir ou faire des balades sur des chemins bosselés.

    Là, bébé 2 arrive dans quelques mois, on hésite à prendre une nouvelle poussette, une citadine. On va essayer de mettre l’ancienne sur leboncoin, si elle part, on changera. Si elle ne part pas, et bien on avisera.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.