Conseils running : Entrainement croisé et triathlon

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.3/5 (7 votes)

triathlonL’entrainement par transfert est une notion qui est souvent évoquée dans les magazines sportifs spécialisés, et pas exclusivement dans le domaine de la course à pied.

On aborde cette méthode d’entraînement, généralement lorsque l’on est indisponible à la pratique de son activité sportive ou dans le but de se ménager.

Par exemple, un coureur à pied blessé enfourchera son vélo ou se rendra à la piscine faire quelques longueurs si une blessure l’empêche de continuer à courir.


Pourquoi attendre d’être blessé pour expérimenter cette méthode d’entrainement ? La période estivale est propice à la découverte d’autres disciplines sportives. N’hésitez pas à varier les plaisirs de manière ludique, amusez vous !

Si vous souhaitez découvrir le triathlon, sachez qu’il existe différentes distances et des règles spécifiques.

La découverte du triathlon

Attention de ne pas surestimer vos capacités en natation. Il faut s’entraîner ! De plus, nager en milieu naturel n’est pas comparable à la piscine.

Pour les distances 500m ou 750m de nage suffiront si vous êtes en phase de découverte. Après la distance serait un peu longue (1500m). Vous enchaînerez avec 20 ou 25km à vélo puis 5km à pied.

Je le répète, le plus difficile sera de nager, à moins que vous ayez de très bonnes bases en natation. Vous serez « bousculé » au départ, et le mot est faible. En milieu naturel vous ne verrez pas le fond et parfois même pas votre main devant vous. Oubliez la piscine, ici les sensations sont bien différentes.

Vous nagerez vite, ne négligez pas la dépense énergétique liée à cet effort, même pour 500m. En sortant de l’eau, il est probable que vous ayez une perte d’équilibre provoquée par le changement brutal de position (horizontale/verticale). Des bénévoles seront là pour vous aider.

Pour le vélo, vérifiez bien votre matériel : les organes de direction, les freins, le serrage des pédales, la selle, la chaîne. Prenez un kit de réparation, car il serait dommage de devoir stopper prématurément votre première expérience.

Pour la course à pied, surtout ne vous dîtes pas : »C’est mon sport, je vais tout arracher ! ». Dès que vous poserez le vélo et sortirez du parc à vélo, vous comprendrez bien vite que musculairement il se passe quelque chose … Vous aurez du mal à courir. Pas de panique, les jambes « reviendront » après quelques centaines de mètres. Pendant ce laps de temps, ne forcez pas, soyez patient.

Les règles du triathlon

Le triathlon a des règles strictes qu’il faut observer au risque d’être disqualifié :

  • Pour la natation, si la température de l’eau est inférieure à 24°C, une combinaison néoprène sera obligatoire.
  • Pour le vélo, le port du casque est obligatoire. Il faut mettre le casque avant de prendre le vélo. Le dossard doit être porté dans le dos. Prévoir une ceinture élastique. Il est interdit de suivre « dans la roue » un concurrent.
  • Pour la course à pied, le dossard se porte devant.
  • Pour les ravitaillements, il existe des zones de propreté que l’on doit obligatoirement respecter. Il est interdit de jeter quoique ce soit en dehors de ces zones.

Grâce à l’entraînement en course à pied vous avez développé des aptitudes à l’endurance qui vous permettent d’être plus résistant. Exploitez-les en découvrant de nouvelles activités sportives à votre portée.

Alors qu’attendez vous ? Jetez vous à l’eau !

Vincent MATTON
Coach running

Article posté le 25 août 2014 à 16 h 47 min.

 

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Le triathlon m’a toujours tenté. Votre article donne envie de s’y mettre…
    Petites questions: Quel est l’équipement adéquat pour pratiquer? Où se fournir? Comment se passent les zones de transitions entre chaque discipline? Doit-on garder la combinaison néoprène durant toute l’épreuve? Cela n’engendre-t-il pas des problèmes?
    Merci d’avance pour vos réponses.
    David B

    • Bonjour David, je suis triathlète et je viens aussi de la course à pieds. Pour pratiquer sereinement tu aura besoins d’une tri-fonction. C’est une combinaison qui te permettra de rouler et courir. tu la porte sous la néoprène pour nager. Les transitions s’effectuent dans une aire dédiée. Tu laissera dans cette aire ta combi de natation avant de prendre le vélo. Au retour du vélo tu poses ton vélo avant d’enlever ton casque, tu prends tes chaussures est c’est parti pour la section course à pieds.

      L’idéal est que tu te rapproche d’un club à côté de chez toi où des pratiquants te guideront dans tes débuts. Tu aura toutes les infos sur le site de la FFtri.

      Flo,

  2. Bonjour
    Petit rectificatif : la combi n est pas obligatoire sous 24 degré , en revanche elle est interdite au dessus de 24 degrés

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.