Conseils running : Se parler pour avancer

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (4 votes)

Line RunnersLe fait de se parler à soi même se nomme  « le dialogue intérieur » ou « dialogue interne ». Cette discussion personnelle est capitale pour se motiver à avancer. Il arrive fréquemment d’entendre dans un peloton, des coureurs qui parlent sans s’en rendre compte.

« Vas-y », « tiens le coup », « lâche rien », « go ! » sont les mots qui reviennent le plus souvent. A ce moment là, ils laissent s’exprimer leur dialogue interne. Bien que certains les expriment à haute voix, le plus souvent, ces mots sont répétés intérieurement.

Comme pour d’autres qui utiliseront des images pour se motiver, par exemple s’imaginer passer la ligne d’arrivée, ou atteindre tel sommet en trail, se parler est une source essentielle de motivation. Mais attention car ce dialogue peut aussi devenir un piège avec des phrases comme « je n’y arriverai pas », « je ne suis pas assez en forme », « les autres sont trop forts », « vivement que je rentre à la maison » etc… Dans les coups durs (les points de ruptures) les formulations négatives peuvent tout simplement vous faire abandonner alors que votre corps est tout à fait apte à continuer.

A vous de jouer !

A l’entrainement détectez votre dialogue interne. Ecoutez-vous vous parler. Faites attention à vos formulations (négatives ou positives ?). Développez votre propre recueil de citations positives, de mots encourageants ou encore de mantras qui vous appartiennent et qui vous permettront, dans ce dernier cas, d’entrer gentiment dans une phase de conscience modifiée (auto-hypnose).

« C’est bien ! », « Toujours ça de pris », « Je ne lâche rien », « Allez ! », « Vas-y continue ! », « Je connais cette sensation, je maîtrise », « Je sais gérer » etc… sont des exemples qui peuvent vous aider.

Bonne course !

Stéphane Abry
Team UR

Article posté le 27 juin 2014 à 15 h 51 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.