Charlie a la gueule de bois

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (2 votes)

Billet d'humeur Globe Runners

Le jour d’après est un jour sans fin, comme un lendemain de fête trop arrosée qui laisse l’unique souvenir d’une gueule de bois qui dure et ne passe pas.

La course à pied peut paraître bien futile dans ces circonstances. Entre effroi et incompréhension, doucement, la vie reprend ses droits … Seulement cette vie a un goût amer qui s’estompe difficilement malgré le temps qui passe.

Une envie de prendre l’air, loin, très loin de toute cette agitation médiatique. S’échapper quelques instants, courir, gravir la montagne,  hurler, respirer fort pour se sentir vivant, à nouveau !

La France, pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression est meurtrie, touchée au plus profond de sa chair. Charlie est toujours vivant, il est devenu le symbole d’une France qui refuse de plier sous la barbarie de quelques individus.

Les multiples rassemblements spontanés de ces derniers jours sont un message fort, une lueur d’espoir qui laisse penser que le monde qui nous entoure n’est pas foutu. Notre avenir se dessine avec un crayon à la main.

Se souvenir des belles choses, et ne jamais oublier. Continuer d’avancer pour ne pas sombrer, ne jamais se résigner, et vivre avec l’espoir que Charlie restera toujours Charlie, car finalement, nous sommes tous Charlie !

Sébastien Réby

Article posté le 12 janvier 2015 à 7 h 54 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.