Beaujolais Village Trail : Compte-rendu de Yoann Stuck

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (4 votes)

Yoann Stuck team UR trail Beaujolais Il reste un mois avant la Transvulcania aux Canaries. L’idéal était de placer une course à ce moment là. Le Beaujolais Village Trail correspondait à mes attentes, 63km, 3500d+, un parcours technique, et des paysages magnifiques. Ayant reçu une invitation de la part d’un magasin local, je ne pouvais pas refuser de m’y rendre.

Après une courte nuit et un réveil très matinal à 4h30, le départ est donné à 6h45 … L’allure est plutôt cool sur les premiers kilomètres.


Je rejoins Francois D’Haene du Team Salomon qui est là en préparation pour l’UTMF.  Un coureur au palmarès incroyable et plein d’humilité !

Nous traversons le pays Beaujolais ensemble. Beaucoup de vignes au départ, puis de larges chemins et sentiers. Une particularité, le parcours traverse aussi des bois, ici pas de sentier, juste des marquages sur les troncs d’arbres, il faut donc rester vigilant pour ne pas s’égarer.

Les kilomètres s’enchaînent en compagnie de François qui est très à l’aise en montées, dans les relances ainsi qu’en descentes. Sa façon de courir est simplement parfaite … Au fil du temps, je découvre ce coureur, j’apprends à le connaître . A deux, le temps passe plus vite, c’est moralement beaucoup plus facile.

Malheureusement pour moi, vers le quarantième kilomètre, après un petit arrêt à cause d’une gêne au pied, je perds du temps sur l’homme de tête. A la suite de ça, je rate une rubalise sur ma droite et je continue tout droit. Sans savoir que je n’avais pas pris le bon tracé, je m’engage dans une grosse descente. Après plusieurs minutes, je me rends compte de l’absence de marquage, je fais alors demi-tour. Je ne sais pas exactement combien de temps j’ai perdu dans cette affaire.

Je me retrouve seul. L’allure de François m’allait bien, je devais forcer un peu mais je m’accrochais. Maintenant, l’épreuve va être bien différente.

Je subis pas mal sur les derniers kilomètres surtout dans les montées et quand il faut relancer. Comme je suis en préparation pour la Transvulcania, je n’ai pas voulu trop puiser dans les réserves et profiter tout de même du paysage. Un panorama magnifique comme le Road book l’avait annoncé. La dernière partie en légère descente sera plus tranquille et je me dirige vers l’arrivée avec le sourire. J’ai pu croiser plusieurs potes sur le dernier kilomètre. Je franchis la ligne en deuxième position.

A l’arrivée, Ludo, le speaker à la notoriété internationale et François étaient présents, nous avons pu échanger quelques mots. Je souhaite à François d’avoir la même réussite sur l’UTMF dans quelques jours.

Je garderai un très bon souvenir de cette épreuve marquée par une belle rencontre sur un parcours qui offre des points de vue hors du commun.

Yoann Stuck 
Team UR

Article posté le 22 avril 2014 à 17 h 12 min.

 

Un commentaire

  1. Bravo Yoann !
    J’espère que tu feras aussi bien à la Transvulcania 😉 (ou sinon mieux)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.