La Tragédie du Dossard 512

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (4 votes)

Dossard 512 Affiche V6.inddAu mois de mai, le one man show de Yohann Métay faisait étape à Lille, précisément au Spotlight, petit théâtre agréable pour des sorties atypiques et conviviales. Une heure et demie de spectacle autour des 160 km de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, une soirée qui change de l’ordinaire.

De Chamonix à Champex en passant par Courmayeur, l’acteur nous fait revivre son périple, non sans une certaine dérision ! 


Son but ultime, son fantasme, être « Finisher » et d’obtenir ainsi la fameuse veste promise à tous ceux qui franchissent la ligne d’arrivée de l’UTMB. Une manière de montrer à tout le monde qu’il l’a fait !

Tout commence lors d’une soirée arrosée dans un bar, entre copains. « Cap ou pas ? » Emporté par son orgueil, il relève le challenge : parcourir les 160KM de l’UTMB. La Tragédie du Dossard 512 peut commencer.

Après une préparation parfois laborieuse, le jour du départ arrive enfin pour notre traileur qui entre ainsi dans la grande famille des coureurs d’Ultra : « Personne ne se connaît mais tout le monde est dans le même état d’esprit, on reconnaît l’esprit trail au départ ». Bousculé de tous les côtés, devancé, rattrapé, il s’occupe l’esprit en observant les personnes qui courent autour de lui.

Yohann Metay nous raconte avec humour, les difficultés qui jalonnent son parcours : Le sommeil, le manque d’oxygénation, l’hypoglycémie, les hallucinations … Pendant la course, il croise tour à tour, un homme de la réserve, une marmotte, quelques participants, et se raconte à travers ses hallucinations et ses organes … Une belle performance comique et sportive.

L’envie d’abandonner devient une pensée récurrente, voire obsessionnelle. Mais il la veut cette veste de finisher, il ne lâchera pas !

Il n’est pas nécessaire d’être un expert de l’Ultra-Trail ou un mordu de course à pied pour apprécier le spectacle. Yohann Metay nous offre une pièce à la fois énergique, amusante et captivante. La tragédie du dossard 512 est une aventure sportive et humaine, une quête d’identité, qui vous fera très certainement suer de rire !

Plus d’infos sur les prochaines dates sur http://www.yohannmetay.com

Article posté le 20 juin 2014 à 8 h 09 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.