Trace de trail, l’autre ami du traileur

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.0/5 (3 votes)

trace-de-trail - 2

Créé à l’origine avec l’idée de trouver de nouveaux parcours d’entrainement, « Trace de trail » s’est imposé en quelques années comme la plateforme de référence utilisée tant par les traileurs que par les organisateurs pour déposer ou télécharger de nouveaux parcours. Il est à ce titre devenu le passage obligé pour tout traileur souhaitant élargir son terrain de jeu.

Le projet a germé il y a à peine 4 ans dans la tête de Cécile Lefebvre, sa fondatrice : « je suis traileuse depuis 16 ans et je cherchais un site pour découvrir de nouveaux parcours de trail, notamment autour de chez moi. Or ce qui existait à l’époque c’était des sites pour la course à pied ou le vélo ».

D’où l’idée de créer une plateforme dédiée au trail. Et de garder cette ligne : « certaines personnes me proposent des circuits pour d’autres activités mais je refuse. Je souhaite que Trace de trail conserve un positionnement clair sur cette pratique ». 

Un pari semble-t-il réussi tant la plateforme continue de se développer année après année. Aujourd’hui, Trace de trail attire pas moins de 4000 visiteurs uniques par jour.

Il y a deux catégories d’utilisateurs. D’abord les traileurs (40 nouveaux adhérents par jour) qui sont à la recherche de nouveaux parcours d’entrainement. « Ce sont des gens qui cherchent à obtenir de nouvelles traces pour s’entrainer à proximité de leur domicile ou bien qui font des recherches de parcours avant de partir en vacances dans des régions qu’ils ne connaissent pas. Cela leur permet de continuer à s’entrainer. Pour certains, la richesse des parcours proposés par une région peut influencer le choix des destinations de vacances » explique Cécile Lefebre.

Si on peut aujourd’hui télécharger des parcours partout dans le monde, c’est dans la région de Chamonix qu’on observe les pics de téléchargement.

L’autre catégorie est celle des organisateurs de courses qui déposent leurs traces sur la plateforme. L’intérêt est double : établir un lien fort avec les trails organisés et accroitre le trafic sur le site par le biais des traileurs inscrits à une compétition et qui téléchargent la trace pour en faire la reconnaissance.

Aujourd’hui, environ 500 organisateurs utilisent Trace de trail. « Au début du projet, j’ai beaucoup démarché les organisateurs pour leur permettre de faire connaitre leur parcours par le biais de la plateforme. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux me demandent spontanément de mettre leur trace sur le site » rappelle Cécile Lefebvre.

Car c’est aussi cette dimension participative qui caractérise Trace de trail. « Le site s’est enrichi de remontées d’organisateurs et de coureurs. Il y a une évolution permanente afin de s’adapter aux besoins et à la demande ».

L’enjeu aujourd’hui est de trouver le bon compromis entre une idée de départ simple (déposer ou télécharger des parcours de trail) et des fonctionnalités toujours plus performantes pour accompagner les traileurs dans leur pratique. « Certains adhérents disent que c’est très intuitif et en même temps très complexe car les outils sont riches ». 

Depuis juillet Trace de trail a encore évolué avec la création de l’application mobile, TrailConnect, qui permet d’embarquer pendant une sortie toutes les fonctionnalités du site internet et bien plus encore. « Ca va au delà des fonctionnalités du site web, qui lui même est responsive. En fait tout l’intérêt de l’application est de pouvoir embarquer les cartes et parcours dans son smartphone pour une utilisation y compris hors connexion« .

L’application TrailConnect propose une multitude de fonctionnalités supplémentaires telles que « alarme de sortie de parcours, mais également l’envoi de SMS à ses proches (avec lien de localisation), la fonction de suivi live, le module secours (appel 112 ou SMS à ses proches), des défis chronos et la possibilité d’embarquer des emprises de cartes. Et bien entendu, un module de recherche parmi l’ensemble des traces du site web« . Une application très complète qui permet aux traileurs de s’aventurer hors des sentiers battus en toute sécurité.

Article posté le 30 janvier 2017 à 15 h 35 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.