La gamme de compression Skins A200 : Le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.6/5 (7 votes)

Collant-et-Brassiere-Skins-A200-Citrus-Femme

Il y a quelques temps, j’ai eu le privilège de recevoir de la part de Skins un joli colis avec deux produits de leur gamme A200 : le collant et la brassière en coloris citrus, aux motifs très tendances. Je vous en livre aujourd’hui le test après plusieurs mois d’utilisation. 

Même si on m’a longtemps vanté les mérites de la compression, je vous avoue que je n’ai jamais osé sauter le pas. Peut-être la peur d’être déçue de mettre un tel prix dans un vêtement qui n’allait probablement pas porter ses fruits ?

En tout cas, je n’ai pas tardé à enfiler le collant A200 et la brassière pour aller effectuer quelques tours de Citadelle.

La différence entre les gammes A200 et A400 de Skins

Avant de vous parler de mon test, je trouvais important de faire un petit rappel sur la gamme A200, car chez Skins, il y a deux principales gammes de vêtements compressifs : la A200 et la A400.

La gamme A200 possède la technologie de compression Gradient Modifiée, qui offre une compression de surface optimale. Cette gamme se tourne naturellement vers des personnes qui veulent un produit compressif technique, simple et efficace.

La gamme A400 est un peu plus poussée, et utilise la compression Gradient Dynamique, élaborée sur des personnes en mouvements sur 400 points de soutien clés. Elle s’adresse à des coureurs et coureuses plutôt confirmé(e)s, qui veulent assurer à 200%.

Allez, il est temps de passer au test de la gamme A200 de Skins !

Skins-A200-collant-femme-détail

Test du collant et de la brassière Skins A200

Ce qui m’a séduit à l’ouverture du colis, c’est clairement son motif Citrus. Il n’a rien à envier à Nike par exemple. Le coloris et les graphismes sont piles dans la tendance. Personnellement, je lui trouve un petit côté “urban” que j’adore !

Bon, le point casse-pied est qu’il a fallu que je m’achète un haut noir pour aller avec (oui, c‘est ça quand on veut être une runneuse stylée). Et note pour plus tard : acheter une paire de chaussures au look plus sobre, le rose poupée Barbie ne va pas avec mon nouveau collant Skins.

Au toucher, la matière est super douce et très élastique. A première vue, je me dis que jamais je n’arriverais à rentrer dans le collant : il me paraît petit. La brassière quant à elle me semble parfaite.

Le collant A200 Skins

collant-A200-Skins-detail-2

L’enfilage du collant Citrus A200 n’est pas si aisé (en tout cas moins qu’un collant classique je dirais), il faut bien l’ajuster pour que la compression soit optimale. Une fois porté, le collant est confortable, je le perçois vraiment comme une seconde peau.

Je pars donc pour une petite course. Les premières sensations sont étranges, il faut dire que ne suis pas une habituée de la compression. Je sens que ça travaille, qu’il se passe quelque chose que je ne saurais expliquer.

Une fois les muscles échauffés, je sens vraiment une différence entre le port d’un collant classique et le port d’un collant compressif :

  • j’ai moins de douleurs musculaires
  • je cours plus vite
  • je cours plus longtemps

collant-A200-Skins-detail

Bluffée. Vraiment. J’ai allongé mon temps de course (j’étais partie pour faire 3 / 4 km, j’en ai fait beaucoup plus) et j’ai fait mes meilleures performances. Petit bonus : j’ai amélioré mon temps de récupération après la course. En fait, la compression n’est pas un mythe : ça marche vraiment !

La brassière A200 Skins

J’avais vraiment une petite appréhension sur le port d’une brassière compressive : et si ça compressait trop, justement ?

brassiere-A200-devant

J’outrepasse ma petite peur et j’enfile la brassière Citrus A200 aisément. Elle fait une jolie silhouette, je suis fan de ses bretelles croisées. Les bonnets sont moulés avec une coque qui se retire si jamais vous n’aimez pas les brassières un peu rembourrées (même si c’est bien pratique quand il fait froid.

Elle est très agréable à porter, super douce, comme le collant. Je la sens à peine pendant la course. Elle m’aide même à un peu mieux respirer. Par contre, je vous conseille de la retirer dès que vous avez terminé votre running car elle peut vite devenir désagréable quand l’effort est terminé.

brassiere-A200-dos

Mon avis sur la gamme A200 de Skins

Si je devais synthétiser mon test de la gamme A200, il se résumerait en un mot : bluffant. J’ai réellement vu une différence entre mes courses avec le port d’un collant classique et le port du collant A200 Skins. Moins de douleurs et un peu plus de puissance, je pense que je risque de m’habituer à la compression de Skins pour mes sessions de running !

BanniereTestProduit-2-1

Article posté le 1 décembre 2015 à 14 h 12 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.