Sexualité et course à pied

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.7/5 (10 votes)

Libido et running La communauté running est avant tout composée de femmes et d’hommes qui comme les autres s’intéressent aussi à leur sexualité, du moins, il faut leur souhaiter !

Ne prenez pas votre air détaché, comme les autres, vous allez le lire cet article, même si vous vous en défendrez !

Un titre racoleur pour un article qui l’est tout autant … Pas question de s’en cacher, nous assumons. Cela évitera que certains nous le reprochent par la suite. La moiteur de l’été réveille notre côté lubrique et fait monter en nous un vent de folie.

Le sport c’est bien, mais le sport et le sexe, c’est mieux ! Ces derniers temps, votre libido est en berne ? Réduisez la voilure, levez le pied sur l’entrainement. C’est très certainement que vous êtes en surchauffe. Le surentrainement est aussi contre-productif au lit que sur les courses !

Le running sculpte votre corps et vous rend toujours plus désirable aux yeux de votre partenaire. Le/la runner(euse) est en passe de devenir une véritable icône. Enfin ça, c’est ce qu’on essaie de vous faire croire !

En fait, vous êtes crevé après votre séance de 400 et vous n’avez qu’une envie, vous coucher tôt. Pas de galipettes ce soir car demain matin il y a piscine …  Et puis vous avez déjà pris votre pied et votre dose d’endorphines  sur la piste alors à quoi bon !

Le sport, comme le sexe, en plus d’être deux activités agréables, sont également bénéfiques pour votre santé, alors ne vous en privez pas.  A quoi bon avoir un corps de rêve si vous n’en faites même pas profiter les autres. C’est oublier le côté altruiste du coureur à pied et son sens du partage. Là, on s’égare un peu …

Et que dire de la légende selon laquelle il faudrait soi-disant éviter tout rapport la veille d’une course au risque de perdre de l’influx nerveux ? Et puis quoi encore … Comme si ça allait vous faire perdre 2 minutes au 10 km de Trifouillis-les-Oies. Soyons sérieux !

Détendu(e)s et le cœur léger vous trouverez très certainement le sommeil bien plus rapidement après un petit câlin. Ce qui vous évitera de refaire la course du lendemain pendant des heures en imaginant tous les scénarios … Pas de panique, tout va bien se passer.

Quant aux célibataires, il ne vous reste plus qu’à continuer de courir … après l’amour. Aucune restriction, ne vous arrêtez pas, car le running c’est quand même le pied !

Article posté le 11 juin 2014 à 16 h 53 min.

 

5 commentaires

  1. Un peu vexé que vous ne m’ayez pas confié ce sujet.

  2. Lol Daddy ! Je n’ai, bien évidemment pas lu l’article mais je suis d’accord à 100% 😉

    Comment ça je suis de mauvaise foi ?!

  3. MDR Pénélope..

  4. Vous avez des produits à tester en la matière ? 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.