Gebreselassie, le coureur de tous les records

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (3 votes)

Haile-Gebrselassie-portrait - 2

Haile Gebreselassie, il est l’homme de tous les records de l’athlétisme moderne, 27 au total dans une carrière riche de médailles mondiales et olympiques du 5000m au marathon. Un athlète exceptionnel qui a définitivement marqué de son empreinte l’histoire de la course à pied. 

Tout commence dans un petit village éthiopien, Asella, en 1973. L’école est à 10km, le petit Gebre se familiarise donc à la course à pied en bouclant cette distance deux fois par jour. Il se passionne pour la course dès ses 7 ans, en écoutant à la radio les exploits de son modèle, l’éthiopien Miruts Yifter, champion olympique du 10 000 mètres en 1980.

Ses débuts à lui sont aussi très encourageants : à 16 ans il boucle son premier marathon en 2h42′ ! Et dire que son père le freine à l’époque, jugeant que la course à pied est une perte de temps. Face à ces premiers résultats, il finira par céder.

Il devient champion du monde junior du 5000 et 10 000 à 19 ans, puis champion du monde senior l’année suivante, en 1993 à Stuttgart. Bref, Haile comprend vite que les titres ne suffiront pas à le rassasier et se lance dans une chasse aux records. Le premier ? Un 5000 bouclé en 12’56″, qui le fait définitivement entrer chez les grands.

Haile-Gebrselassie-portrait - 3

Il fera tomber pas moins de 27 records mondiaux au total dans sa carrière. Tout en glanant deux titres de champion olympique sur 10 000, dont l’un à Sydney remporté en 2000 à l’issue d’une remontée fantastique sur Paul Tergat dans les derniers mètres .

Mais Gebreselassie, c’est aussi une histoire magistrale sur marathon. Il retrouve cette distance en 2002 à Londres, sorte de seconde carrière qui n’a rien d’une retraite. Il termine 3ème en 2h6’35″, un temps plus qu’encourageant pour un novice sur la distance reine.

A l’époque, les observateurs comprennent vite que désormais tout est possible niveau chrono. Il est effectivement le premier homme à passer sous les 2h04’, pour une toute petite seconde, au marathon de Berlin qu’il remportera quatre fois.

Haile-Gebrselassie-portrait - 1

En 2010, il annonce une première fois la fin de sa carrière, lui qui vient d’abandonner à New-York et qui mène à côté un business florissant en Ethiopie qui lui prend beaucoup de temps. Il tente finalement un come-back en 2012 dans l’espoir de se qualifier pour les JO de Londres. Mais il échoue avec un chrono de 2h08′, toujours impressionnant après deux ans de semi-retraite, mais pas suffisant.

On le voit ensuite sur quelques courses ici ou là jusqu’en 2015. Il annonce en mai qu’il termine sa carrière, lui qui détient toujours deux records du monde : celui du 20 000m (56’26″) et de l’heure (21,185km).

Article posté le 24 février 2017 à 14 h 53 min.

 

Un commentaire

  1. Les coordonnées de son hôtel en Ethiopie ? Pour voir
    Merci pour votre réponse

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.