Nike Vomero 10 : Le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.3/5 (42 votes)

Test Nike Vomero 10

Après plusieurs semaines de test, Sandra nous livre son avis sur la nouvelle chaussure de running Nike Vomero 10. Au programme, du confort, de l’amorti et de la stabilité, une polyvalence qui a de quoi attirer de nombreux coureurs. 

Pour me présenter brièvement, je peux dire que je suis une habituée des sorties entre une heure et une heure trente, pas beaucoup plus pour le moment. Pour vous situer,  j’ai un chrono de référence sur 10 km autour de 54 minutes. Cela fait un an et demi que j’ai découvert le running et je ne sais pas comment vous l’expliquer, puisque je ne me l’explique pas moi même mais je suis devenue une accro pour qui la course à pied rime avec bien être et dépassement de soi.

Ma première paire de chaussures de running, je l’ai choisie minutieusement, j’avais préalablement testé ma foulée et suivi quelques conseils. Attachée à la marque Nike, mon choix s’était alors orienté vers la Lunar Forever, chaussure parfaitement adaptée aux débutants et dans une gamme de prix tout à fait raisonnable.

Nike Vomero 10 : Le test complet

Après 700km de bons et loyaux services, il était temps de changer ma paire de running qui commençait à rendre l’âme. Mon choix s’est porté sur le tout nouveau modèle de la firme à la virgule, la Nike Vomero 10.

L’esthétisme peut faire pencher la balance en ce qui concerne le choix d’une chaussure de running.  Allez je vous l’avoue, j’ai littéralement craqué sur ce modèle coloré et extrêmement bien fini. Une fashion-runneuse, vous direz-vous ? Oui, mais pas que ! Il faut aussi se sentir à l’aise et en sécurité quand on court.

Avis Nike Vomero 10

Confort et dynamisme

Le maintien est incontestable et l’amorti répond présent dès les premières foulées. Je me suis très vite sentie à l’aise, à vrai dire presque même comme dans un chausson devant la télévision. Je n’ai ressenti aucune douleur, aucun frottement, la souplesse et l’élasticité de la chaussure lui procurent un confort inégalé. Et cela s’est vérifié au fil des kilomètres parcourus et ce quel que soit le terrain.

Certes, l’entraînement sur route est celui que je pratique le plus fréquemment mais j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de tester son dynamisme et sa stabilité sur des sols légèrement accidentés. Rien n’y fait, la chaussure ne bouge pas et vous propulse sans effort quelques kilomètres plus loin. Mon expérience avec la Nike Vomero 10 est pour le moins satisfaisante et je ne saurais que vous la conseiller.

Seule petite remarque, le petit bout de tissu au milieu de la languette dans lequel on insère les lacets n’existe plus sur ce modèle, alors qu’il y était sur la version précédente. Dommage, cela permettait d’apporter un maintien supplémentaire à la languette pour éviter qu’elle ne se déplace pendant l’effort.

Ah oui, j’oubliais, un petit conseil, la Vomero 10 taille assez grand. N’hésitez pas à prendre la taille de votre chaussure de ville.

 Sandra 

BanniereTestProduit-2-1

Article posté le 30 avril 2015 à 9 h 23 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.