Nike Flyknit Lunar 2 : Le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.4/5 (12 votes)

Nike Flyknit Lunar 2Les chaussures de running, certes faites pour courir, sont pour certains un véritable accessoire de mode, et ça, la marque à la virgule l’a compris depuis longtemps …

C’est vrai, Nike a toujours ciblé un public large, au-delà de la pratique sportive. Déjà dans les années 90, il était bien vu de débarquer dans la cour du collège affublé de la dernière paire de Nike Air Max …

Avec la Flyknit Lunar 2, la technologie a évolué, mais finalement l’idée reste la même.

Le concept plus épuré et plus léger surfe sur l’air du temps, mais la chaussure séduit plus pour son look innovant que pour ses qualités intrinsèques.

C’est vrai qu’en regardant cette paire de Lunar 2, certains fabricants peuvent avoir des complexes tant le look de celle-ci ringardise instantanément nombre de modèles du marché.

Mais nous à Globe Runners, on se moque un peu de tout ça. Nous ne sommes pas un site de mode, et ici on parle de course à pied ! Il aura fallu du temps, mais après quelques mois de test acharné sur le terrain, nous vous livrons enfin notre avis sur cette Nike Flyknit Lunar 2.

Nike Flyknit Lunar 2 : le test complet

Pour commencer, décryptons un peu ce nom barbare. Vous l’aurez remarqué, l’empeigne de la chaussure semble tricotée d’une seule pièce, c’est la technologie Flyknit. Comme une seconde peau, elle doit permettre à la chaussure d’épouser au plus près la forme du pied et ainsi gagner en légèreté et en maintien.

Quant à Lunar, cela provient de la semelle Lunarlon utilisée depuis maintenant plusieurs années sur bon nombre de chaussures de running Nike. Cette technologie garantit un amorti souple et une bonne restitution de l’énergie qui engendre plus de dynamisme.

Dès l’enfilage, le confort se fait ressentir, la chaussure est légère, le pied respire bien et n’est pas contraint. La Flyknit Lunar 2 est une véritable pantoufle. Après quelques foulées, on sent l’inspiration minimaliste même si nous n’y sommes pas vraiment.

Les premiers tests sont effectués sur des footings légers et assez courts, la chaussure se comporte bien et reste plutôt agréable. La distance augmentant, la Flyknit atteint très vite ses limites. Au-delà de 20 km, le manque d’amorti et de maintien se font ressentir et la course devient moins confort !

Nike Flyknit Lunar 2 avis

Sur courtes distances, type 10 km, la Flyknit Lunar 2 se comporte assez bien. Seul bémol, le dynamisme espéré ne répond plus dès que la vitesse s’élève et que l’attaque de pied se fait sur l’avant, quel dommage.

Finalement, la plage d’utilisation de cette paire de running est assez mince. Quelques footing à allure tranquille tout au plus, et encore, pour ce type de séance, pour peu qu’on veuille privilégier le confort, il est tout à fait possible de s’en passer.

La Flyknit Lunar 2 est donc une chaussure de running destinée aux coureurs légers sur des distances plutôt courtes. Elle se marie également très bien avec un jeans pour sortir en ville, mais ça, c’est une autre histoire …

Vous l’aurez compris, cette Nike Flyknit Lunar 2, bien qu’esthétique et innovante ne convainc pas notre testeur.  A moins de craquer sur le look, il est difficile de trouver des arguments pour investir sur ce modèle.

Article posté le 13 août 2014 à 10 h 12 min.

 

3 commentaires

  1. Merci au testeur d’avoir démystifié cette paire de chaussure avec retenue et bon sens; le problème avec Nike c’est qu’il market des produits clairement vers le running alors que finalement ces mêmes produits ne sont pas adaptés et peu performants pour cette discipline. Nike, ou la seule compagnie qui se donne le droit d’associer les indigènes Tarahumara au lancement d’une paire de « running » qui n’en est pas une : http://nikeinc.com/news/nike-free-flyknit-launches-in-mexico-to-connect-with-natural-running

  2. C’est vrai qu’en bermuda, l’été, ça en jete! 🙂

  3. Ce lien vers un avis carrément opposé à celui de ce testeur :
    http://www.runningcafe.fr/tests/nike-flyknit-lunar-2-un-contraste-surprenant-16485

    Encore un testeur subjectivement objectif ? Espérons que tous ces « testeurs » n’ont pas de conflits d’intérêt avec l’industrie de la chaussure de sport…

    Quoi qu’il en soit, j’ai quant à moi adopté ce modèle Flyknit, après en avoir « testé » de plusieurs autres en compétition comme à l’entrainement (Adidas adios boost, Mizuno wave aero, Mizuno Ronin, Saucony minimaliste). Le chausson est vraiment très agréable (pour mon pied, pourtant plutôt large) et le fameux « dynamisme à vitesse élevée » me convient. Mais je compte plus mes jambes que sur mes chaussures pour aller vite !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.