Mizuno Wave Rider 17 : Le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.8/5 (28 votes)

Mizuno Wave Rider 17Après plusieurs semaines de maltraitance, je peux enfin vous donner mon avis sur la Mizuno Wave Rider 17 Femme que le site Globe-Runners m’a permis de tester.

Mon histoire avec Mizuno

Ma première paire de running fut une Mizuno. Achetée au hasard pendant des soldes, et surtout à cause de sa couleur rose flashy. C’est drôle la tendance que j’ai à m’habiller classique dans la vie de tous les jours et à préférer les habits et chaussures super colorés pour le sport ! C’était une paire de Wave Precision 13, qui m’a suivi partout jusqu’à peu. Maintenant elles sont trouées de partout et, même si je n’arrive pas à les jeter, je ne cours plus avec car elle me font mal aux pieds. Cependant elles étaient parfaites, légères et m’ont permis de découvrir une marque que je ne connaissais pas. J’ai vraiment eu un coup de bol pour ce premier choix !

Mais du coup, lorsque l’on m’a proposé de tester cette paire de Mizuno Wave Rider 17, j’étais happy de pouvoir renouer avec mes premières amours et d’avoir un élément de comparaison de la même marque.

Le look & La Technique

Flashy, colorées, je les ai aimé au premier regard ces Rider 17. Mais aujourd’hui, je sais que le look ne fait pas tout pour une paire de running, mes pieds s’en souviennent, donc je les ai emporté sur la route, sur les graviers, dans le sable, sur les chemin, dans la boue bien grasse, sur tapis (berk), sur du plat, en montée, en descente. Et après tout ça, je les aime encore plus qu’au premier regard !

L’amorti Mizuno est top, c’était déjà le cas des Wave Precision et j’en ai bien besoin avec mon genou en carton. Les Wave Rider 17 sont légères (bien qu’un peu moins que les Wave Precision) et très dynamiques sur tous les terrains. Elles accrochent bien sur les sols instables, même en descente, je me suis sentie très stable, plus qu’avec les Wave Precision d’ailleurs.

Aucun soucis d’ampoule au niveau du tendon d’Achille, même avec des mini-chaussettes, c’est l’avantage des chaussures basses.

Le seul point négatif c’est que la coque est trop rigide sur le devant pour mes pieds. J’ai des pieds assez larges donc quand les chaussures sont totalement souples (ce qui était le cas des Wave Precision) mon pied ont la place, mais lorsqu’elles sont plus rigides, ça provoque une douleur au bout de 10/12Km. Même si la chaussure a tendance à bien se détendre avec les utilisations, je la garde pour les sorties courtes.

En résumé

Je ne suis pas déçue et elles sortent au moins 2 fois par semaine, pour mes running de moins de 10km. Encore une fois, je ne suis impressionnée de la qualité de Mizuno, que ce soit dans le textile ou les chaussures de running, c’est une valeur sûre.

Un énorme merci à l’équipe de Globe-Runners !

Pénélope

Article posté le 14 avril 2014 à 8 h 04 min.

 

3 commentaires

  1. Très bonnes chaussures. Elles tapent un peu lors des 3 premières sorties et après ce n’est que du bonheur.

  2. Tout à fait d’accord PhilRun 🙂

  3. Bjr super chaussures je les est eu pour le marathon de paris au top aucune ampoules tres dynamique dans les relancer et un confort top je cours plus qu’à avec mizuno la ronin 5 pour les semi et 10km

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.