Marathon de Boston : De victimes à marathoniens

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (2 votes)

boston-marathon-2016-survivants - 1

En 2013, le marathon de Boston était touché par un terrible attentat. Trois ans plus tard, malgré leur handicap, deux des victimes étaient sur la ligne de départ, comme pour conjurer le sort et en finir avec une histoire qui marquera leur vie à jamais.

Patrick Downes et Adrianne Haslet, tous deux amputés d’une jambe suite aux attentats survenus lors du Marathon de Boston en 2013, ont hier franchi la ligne d’arrivée muni d’une prothèse. Une superbe leçon de vie et une incroyable revanche sur les ignominies survenues 3 ans auparavant.

marathon-boston-2016-survivants - 1

“J’ai décidé de me lancer un défi que je pouvais relever” Adrianne Hasquet

Danseuse confirmée, Adrianne Hasquet effectuait ses premiers pas munie d’une prothèse seulement 70 jours après l’accident, et ce sans assistance. Mais de là à s’imaginer courir un marathon 2 ans et demi plus tard…

Les choses se sont faites naturellement, par étapes : reprise de la danse, puis participation à la conférence TEDx de Hugh Herr en 2014 où elle dansa une rumba, suivi d’une première compétition de danse où elle reçut le 1er prix, et enfin, 6 mois avant la course, le défi de toute une vie : courir le marathon de Boston, 3 ans après avoir perdu sa jambe au même endroit

“Dans la joie comme dans la peine, la vie est faite de rebondissements” Patrick Downes

Patrick Downes, était aussi spectateur lors du Marathon 2013. Il a lui aussi perdu une jambe. Sa femme quant à elle a perdu les 2. Ils ont d’ailleurs participé ensemble aux deux dernières éditions du marathon de Boston grâce à des vélos à main. Avant que Patrick ne se lance finalement le défi de boucler la distance debout, sur ses deux jambes, en 2016.

“J’ai couru avec la ville dans mon coeur”, a-t-il déclaré après avoir franchi la ligne d’arrivée, et ce en hommage à Martin, Sean, Lingzi et Krystle, les 4 personnes décédées lors de l’attentat de 2013.

Meurtris au plus profond d’eux-mêmes, ils viennent de réaliser un exploit physique hors du commun. Pour la petite histoire, Patrick Downes et Adrianne Haslet ont terminé la course dans les temps respectifs de 5 heures 56 et 10 heures 42.

Ils prouvent une nouvelle fois que la volonté est une formidable source de motivation qui permet de se dépasser et de déplacer des montagnes.

Article posté le 19 avril 2016 à 10 h 39 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.