Lyon Urban Trail By Night : La présentation

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (2 votes)

LUT By Night

Le 8 novembre prochain, le Lyon Urban Trail enfile sa robe de soirée pour illuminer la capitale des gaules de ses quelques milliers de Frontales. Fort de son succès printanier, le précurseur des trails urbains remet le couvert pour une version nocturne un mois avant sa grande sœur, la Saintélyon.

Les 3000 dossards n’ayant pas suffi à contenter les adeptes de ce terrain de jeu pour le moins atypique, les organisateurs du Lyon Urban Trail By Night ont eu la bonne idée d’en proposer davantage afin d’accueillir les coureurs malheureux … Les inscriptions sont tout de même closes depuis la mi-octobre.

Surprenant ? Pas tant que cela … Lyon est la ville idéale pour organiser un trail urbain. Routiers et traileurs y trouveront leur bonheur et les formats proposés (13 & 24 kilomètres) satisferont les coureurs rapides, comme les amoureux des distances un peu plus longues. Le Dénivelé (550 & 800m D+) reste plutôt raisonnable, ce qui permettra au plus grand nombre de se faire plaisir sur cette épreuve.

Le Lyon Urban trail By Night s’intègre idéalement dans la préparation de la Saintélyon et permettra certainement aux coureurs en pleine préparation de faire un point sur leur état de forme.

2013-Gilles-Reboisson-9318-960x555

Une belle fête en perspective : entre traboules et vieille ville, Lyon possède un nombre incalculable de richesses qui laisseront un souvenir impérissable à tous les concurrents de ce LUT by Night. Si de jour, la cathédrale de Fourvière semble majestueuse, la nuit peut la rendre provocante voire effrayante si la brume s’en mêle.

En montées comme en descentes, Les escaliers irréguliers à souhait, feront souffrir plus d’un quadriceps … La piste de la Sara, vierge de toute neige, se remémorera les grandes années où les skieurs urbains l’arpentaient spatules aux pieds. Après la course, les chaleureuses ruelles du vieux Lyon, bordées de bars et de restaurants, apporteront un peu de réconfort aux coureurs usés par les incessantes relances du parcours.

Le Team UR ne pouvait pas rater cet événement en passe de devenir un rendez-vous incontournable de la course hors-stade en Rhône-Alpes. Yoann Stuck, en pleine préparation pour la Saintélyon viendra parachever un automne déjà couronné de succès. Quant à Grégory, pour ce premier rendez-vous post-UTMB, il prendra le départ du LUT by Night avant tout pour se faire plaisir et épingler ce qui sera très certainement  l’ultime dossard d’une année inoubliable.

Article posté le 4 novembre 2014 à 12 h 59 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.