Lost, les disparus du Semi de Paris !

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.4/5 (5 votes)

semi-paris-les-disparus - 1

Nous sommes extrêmement inquiets depuis l’annonce des résultats du Semi Marathon de Paris. Oui c’est vrai, il faut dorénavant l’appeler Fitbit Semi de Paris, mais avouons le tout de suite, nous sommes totalement récalcitrants au naming, ce système qui consiste à accoler le nom d’une marque à celui d’un événement populaire. Mais là n’est pas le propos, revenons en plutôt au sujet qui nourrit notre inquiétude depuis hier, et dont tout le monde semble s’accommoder.

Pas un mot au JT de 20h, rien à la une des quotidiens ce matin, idem sur les réseaux sociaux, l’information est passée complètement aux oubliettes, personne n’a rien vu, ni même entendu.

Cela pourrait d’ailleurs relancer les rumeurs (infondées ?) de l’existence du Neurolaser. Mais si souvenez-vous, c’est ce petit appareil utilisé par les Men In Black pour effacer la mémoire des gens mis en relation avec des extraterrestres.

Comme vous le savez certainement, le Semi de Paris a une nouvelle fois fait le plein cette année, écoulant plus de 47 000 dossards à l’ouverture des inscriptions. Une aubaine pour la société organisatrice (ASO) qui peut ainsi s’enorgueillir de devenir l’un des plus gros semi-marathons du monde.

Seulement voilà, le Semi de Paris est une manifestation sportive, et vous savez bien comment ça se passe dans une manif, la préfecture et les organisateurs ont systématiquement du mal à s’accorder sur le nombre de manifestants.

Et bien en course à pied, c’est la même chose, à tel point qu’aujourd’hui plus personne ne s’interroge sur la différence entre les chiffres communiqués par l’organisation avant l’épreuve, et le nombre de coureurs qui franchissent réellement la ligne d’arrivée.

A Paris ce weekend, ils étaient donc 47 000 inscrits, un chiffre vertigineux qui prouve une nouvelle fois le succès populaire de la course à pied. Mais quelle ne fut pas notre surprise au moment de consulter les résultats ! Plus de 20% des inscrits n’ont pas franchi la ligne d’arrivée, ils n’ont même d’ailleurs jamais pris le départ. Etant donné le cout substantiel du dossard, on a tout de même du mal à imaginer qu’autant de coureurs puissent s’inscrire et renoncer.

Bien évidemment, une blessure, une panne de réveil, ou un empêchement de dernière minute, ça peut arriver. Mais tout de même, à Paris, la malchance semble s’acharner sur ces pauvres coureurs. Plus d’un sur cinq en est victime (20%), là où généralement, le taux de non présentation se situe plutôt entre 5 et 10% sur l’ensemble des courses organisées en France.

On parle bien de spécificité parisienne puisque en consultant les chiffres de 2015, on constate un phénomène identique sur le Marathon de Paris, organisé lui aussi par ASO. Ils étaient 54 000 à avoir décroché le sésame permettant de participer à la compétition, mais « seulement » 40 000 à l’arrivée, ce qui fait tout de même une différence de plus de 25%.

Mais où sont donc passés les disparus de Paris ? Victimes de la pollution ? Des extraterrestres ? Si vous connaissez l’un de ces disparus (forcement vous en connaissez un), n’hésitez pas à laisser un commentaire. Chaque témoignage pourra s’avérer crucial pour faire avancer l’enquête. A moins que tout cela ne soit qu’un coup de com de l’organisation …

Le Semi de Paris comme le marathon du même nom sont des événements populaires dont le succès est indéniable, nul besoin donc d’essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Et puis 37 000 coureurs dans les rues de Paris, c’est déjà pas si mal, non ?

Crédit photo : ASO

Article posté le 7 mars 2016 à 12 h 30 min.

 

6 commentaires

  1. Le phénomène n’est pas nouveau, ce qui l’est beaucoup plus c’est la non diffusion d’un résumé même modeste au JT de 20h.
    Côté critiques, moi qui en ai souvent abusé vis à vis d’ASO, je dois souligner que depuis l’an passé, que ce soit sur le Semi ou le Marathon de gros efforts ont étés faits.

  2. En effet ça serait bien de connaître le nombre de coureur franchissant la ligne de départ…
    Après il faut dire également qu’ être obligé de valider son dossard 10 mois avant augmente le risque d abandon ou d imprévus…
    Mais de là à voir 20% de disparition… c est bcp….

  3. J’ai discuté plusieurs fois par mail avec des organisateurs de grands événements de course à pied et ça ne les émeut pas le moins du monde cette proportion de coureurs disparus. Pour des épreuves plus « modestes » on est plus vers 10%. Pour moi, 20%, c’est qu’on a forcément raté qqch, en plus quand on entendu partout des chiffres qi, à l’arrivée, ne sont pas du tout les chiffres effectifs.

  4. Beaucoup ont pris leurs dossard avant les attentats du 13 novembre… Et beaucoup craignent de se rendre à Paris ! Dommage pour eux. Ce sera pire que les années précédentes sur le marathon.

  5. Sur la plupart des courses, il est tout a fait possible de transmettre son dossard ou d’annuler en cas de blessures/etc
    Apparemment ASO est moins bien organisé que TOUTES les autres organisations, puisque c’est non seulement chose impossible chez eux mais plus simplement INTERDIT par leur règlement ; Comme il vaut s’y prendre nettement a l’avance vu que ces événements sont pris d’assaut (ASO ahah), ca ressemble fort à une technique de surbooking, ou comment remplir ses poches un max

  6. Effectivement sur un semi cela paraît énorme. Le % entre les inscrits et finishers sur un marathon est de 10% en temps normal. Cela peut monter à plus de 20 voir frôler les 25 % sur un marathon d une première édition en fonction de la météo (du vécu ). Il est vrai que certaines courses sont devenus très médiatiques dans le milieu hors stade et ainsi c est un vrai business ou l argent est a supplanté certaines valeurs nobles des coureurs et des bénévoles. Oui des courses qui ne pourrai exister sans ces derniers et que l on ne remercie jamais assez. La vérité ici bas est bien connu : rien de nos jours est gratuit, sauf dans nos rêves de runneurs.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.