Les excuses bidons du runner qui rate sa course

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.3/5 (9 votes)

les-excuses-bidons-du-runner-qui-rate-sa-course - 1

Quand le chrono n’est pas au rendez-vous, il est facile de trouver des excuses pour se dédouaner. Voici donc quelques justifications utiles, pour la prochaine fois que vous passerez à côté de l’objectif.

Il faut bien l’avouer, vous êtes complètement passé au travers de votre course, très loin du temps que vous espériez atteindre. Et à l’heure de dresser un premier bilan, vous avez toutes les peines du monde à justifier un tel écart auprès de vos proches et de vos amis coureurs. Heureusement, nous avons la solution pour vous dépêtrer de cette situation embarrassante.

Pour ne pas avoir à se justifier, il faut tout t’abord commencer par éviter d’annoncer des objectifs avant la course. Mais malgré vous, un proche arrive toujours à vous soutirer quelques infos concernant vos ambitions secrètes, et c’est là que la mécanique s’enclenche. Vous êtes foutu, l’échec n’est plus permis, à moins d’avoir une bonne excuse !

Les excuses classiques du runner :

  • Le parcours labélisé et pourtant mesuré 3 fois était trop long « j’ai 10,3 km à ma montre »
  • Ce n’était vraiment pas très roulant comme parcours
  • Il fallait relancer après chaque virage
  • Les conditions climatiques étaient désastreuses
  • J’ai rencontré quelques problèmes gastriques
  • L’eau était trop froide sur les ravitaillements
  • J’ai été gêné au départ, en plus j’étais pas dans le bon sas !
  • J’ai du mal à retrouver mon poids de forme
  • Quelqu’un a débalisé le parcours avant mon passage

Les excuses plus originales :

  • Je me suis arrêté pour aider une dame à traverser la rue
  • Je me suis fait attaquer par un ours (attention, l’excuse ne fonctionne pas sur un urban trail)
  • Finalement à mi-course j’ai décidé d’attendre un ami
  • Mon lacet s’est défait et au moment de le refaire, un coureur m’a bousculé avant de piétiner mes lunettes (vraiment pas de bol)
  • Je n’ai pas dormi de la nuit, en plus c’était l’anniversaire d’un pote avant-hier
  • Ma voiture est en panne, du coup je suis venu en courant
  • J’en ai profité pour prendre des photos
  • Comme je courais avec le dossard de ma femme, j’ai respecté son rythme pour ne pas fausser sa fiche athlète.
  • Mon GPS ne captait pas les satellites, je suis parti 2 minutes après tout le monde.

Les excuses qui se préparent avant la course :

  • Je le fais en mode sortie longue
  • Je le fais à allure marathon (pour un semi)
  • Je ne suis pas entrainé alors on verra bien
  • Je suis malade depuis 10 jours
  • Je ne sais pas ce que j’ai en ce moment, mais les sensations ne sont pas là !

Allez y doucement sur les excuses avant la course, elles peuvent vite devenir très agaçantes pour les autres, surtout si finalement vous claquez un gros chrono derrière !

Et vous quelle est votre excuse ? Quelle est la meilleure que vous ayez entendue à l’arrivée d’une course ? N’hésitez pas à la partager avec nous en laissant un commentaire sous l’article.

Article posté le 25 avril 2016 à 16 h 50 min.

 

Un commentaire

  1. Mon meilleur souvenir….Un 10 km dans la ville de mon enfance « trop de bons souvenirs j’ai profité du soleil et des paysages » 4mn de plus au chrono 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.