Les techniques de laçage pour vos chaussures de running

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.7/5 (9 votes)

differentes-techniques-lacage-chaussures-running - 1

Nous connaissons tous l’importance d’avoir une bonne paire de chaussures de running. Mais combien d’entre nous se posent la question du laçage ? Pour la majorité, nous laissons le laçage « traditionnel » lorsque l’on achète sa chaussure, hors il existe différentes techniques. Pieds larges, pieds étroits, laçage indépendant, laçage carré… Globe Runners vous guide pas à pas.

Le laçage pour pieds étroits

Les pieds étroits ne trouvent pas facilement de chaussures de running adaptées. Optez pour une largeur de chaussant standard et suivez cette méthode de laçage :

  • Commencez par croiser une première fois vos lacets. Puis, du 2ème au 3ème trou, gardez le lacet du même côté. Vous allez ensuite recroiser vos lacets en les faisant passer dans le “verrou”.

Votre pied sera maintenu avec plus de fermeté et ne bougera pas dans la chaussure.

différentes-façon-lacer-chaussures-running - 4

Le laçage pour pieds larges

Pas toujours évident d’être bien dans ses chaussures de running quand on a les pieds larges. Voici une technique de laçage qui vous changera la vie :

  • Croisez les lacets, puis entre les 2ème et 3ème trou, gardez le lacet du même côté.

Il y aura ainsi moins de croisements, donc plus d’espace pour votre pied.

différentes-façon-lacer-chaussures-running - 2

Le laçage pour pieds douloureux

Une ampoule, une plaie ou un bleu ? Si vos pieds sont douloureux, le laçage suivant garantira moins de pression et réduira également les frottements.

  • suivez les étapes de 1 à 6 puis de A à F.

Les lacets ne se croisant jamais sur la languette, il n’y aura ainsi aucun point de compression.

différentes-façon-lacer-chaussures-running - 1

Le laçage pour orteils fragiles

Orteils fragiles ? Ongles abîmés ? Vous ne devez pas vous empêcher de courir pour autant. Essayez ce système de laçage et vous m’en direz des nouvelles !

  • quand vous avez la chaussure face à vous, faites partir le lacet dans le 1er trou (côté gauche) jusqu’au dernier trou opposé (côté droit) pour le faire ressortir. L’autre partie du lacet, quant à elle, va serpenter dans toute la chaussure en passant en-dessous et au-dessus.

Vos orteils seront alors moins compressés.

différentes-façon-lacer-chaussures-running - 3

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les diverses façons de lacer vos chaussures de running, à vous de trouver la bonne, ou du moins, celle qui vous correspond le mieux. 

Article posté le 25 janvier 2017 à 15 h 04 min.

 

Un commentaire

  1. Et personne ne parle du deuxième trou en haut?C’est pourtant très bien et vous n’êtes pas obligé de serre le reste.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.