Lance Armstrong bientôt au départ d’un Ultra-Trail ?

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (3 votes)

lance-armstrong-trail-running - 1

L’ancien coureur cycliste affirmait récemment qu’il avait la volonté de s’essayer au trail et à l’ultra-trail. Une possible reconversion qui pose pas mal de questions et qui ne manque pas d’alimenter les discussions.

Septuple vainqueur déchu du tour de France après avoir été confondu pour dopage, Lance Armstrong reste pour le moment banni à vie de toute compétition sportive, mais cela pourrait changer dans les mois à venir.

En effet, après avoir purgé 4 ans de suspension, il devrait voir sa sanction un peu allégée à compter d’aout 2016. Selon Annie Skinner, porte-parole de l’agence américaine anti-dopage «Armstrong pourra participer à des compétitions sportives locales, dont le triathlon». Cependant, cet aménagement de peine ne lui offrira pas pour autant la possibilité de reprendre le vélo dont il reste interdit à vie.

En 2016, on pourrait donc voir Lance Armstrong se lancer dans le trail running mais aussi sur des épreuves de courses à obstacles qu’il semble particulièrement affectionner, comme il l’indiquait récemment à Movember Radio.

Tricheur un jour, tricheur toujours ?

Le weekend dernier, il a d’ailleurs remporté la Woodside Ramble, un trail de 35 km organisé en Californie. Une course qu’on pourrait qualifier de confidentielle, avec seulement 49 coureurs au départ.

Bien que toujours interdit de compétition, Armstrong a pu prendre le départ de cette épreuve locale au motif qu’elle n’est affiliée à aucune fédération. Dès lors, les sanctions prononcées par l’agence américaine anti-dopage ne s’appliquent pas. L’organisateur était donc tout à fait libre d’accueillir le texan au départ de sa course. Une aubaine pour l’épreuve, du moins sur le plan médiatique car pour le reste …

Le petit monde du trail ne semble pas voir d’un très bon œil l’arrivée de Lance Armstrong dans les pelotons. Ce possible retour suscite déjà de vives réactions. Sage Canaday était l’un des premiers à régir : « Fixons un précédent ici et maintenant pour un sport plus propre. Il a détruit des rêves, a menti et triché de nombreuses fois pour gagner des centaines de milliers de dollars. Pas de seconde chance quand quelqu’un utilise abusivement des produits dopants comme l’EPO.»

Décidément, le chemin de la rédemption s’annonce encore long et sinueux pour l’ancien coureur cycliste.

Article posté le 17 décembre 2015 à 16 h 45 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.