Hoka One One Clifton 2 : le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 0.0/5 (0 votes)

hoka-one-one-clifton-2-test-avis - 2

En tant que fan absolu, c’était une grave erreur de ma part de ne pas encore avoir testé un des modèles les plus connus de la marque Hoka One One. C’est désormais réparé car depuis quelques semaines j’ai la chance d’être accompagné dans mes sorties par la Clifton 2.

Une chaussure de running que j’attendais de pied ferme (je sais, je me suis transcendé) car j’avais besoin d’un modèle à porter au quotidien, pour la plupart de mes séances. Un modèle plus polyvalent que la Huaka, réservée à mon avis pour les distances courtes.

Sur le papier, la polyvalence est un des attributs de la Clifton 2. Elle dispose de l’habituelle semelle Oversize en mousse EVA, pour offrir le confort et l’amorti qu’on attend d’elle. Hoka One One est toujours aussi performant au niveau du poids puisque 235g sont annoncés, ce qui étonne toujours les convives à qui, au moment du dessert, vous présentez vos dernières chéries. Le drop est de 5mm, ce qui me correspond un peu plus que la Huaka (2mm).

Quant au mesh, technologie Speed frame sans couture, il apporte légèreté et confort. Confort et maintien également avec une nouvelle languette rembourrée.

hoka-one-one-clifton-2-test-avis - 1

Premières impressions

Les coloris gris/rouge/jaune ne sont probablement pas ce qui va donner le coup de cœur aux futurs acquéreurs mais rien n’empêche d’opter pour le bleu, ou le rouge pour la version un peu plus “flashy”, ou encore le noir pour une version plus discrète de la Hoka One One Clifton 2.

Bien-sûr, pour des grosses chaussures, la légèreté met tout de suite à l’aise. Difficile de s’en étonner quand on connaît Hoka One One.

Une fois aux pieds, rien à dire, on est dans des sensations classiques éprouvées avec la marque. On a qu’une hâte : prendre son après-midi et enchaîner les kilomètres.

Mon test des Hoka One One Clifton 2

Pas question de se faire prier. Tant qu’elle est chaussée, autant aller l’évaluer et partir pour la traditionnelle sortie découverte. Une sortie d’une heure à allure moyenne suffira.

J’avais été dérouté par la Huaka qui présentait un amorti limité en comparaison avec ce que fait d’habitude Hoka. Avec la Clifton 2, les sensations, m’offrent presque un retour aux sources. Je dis presque car depuis 3-4 ans, je me suis peut-être habitué à l’amorti. En tout cas, la chaussure répond à mes attentes.

Côté stabilité, j’avais eu quelques difficultés dans les virages avec la Hoka Valor. Donc j’attendais la Clifton 2 au tournant (ok, je suis en roue libre) et je n’ai eu aucun problème.

Bref, j’étais vraiment enthousiaste à l’idée de prolonger mon test pendant plusieurs semaines.

Je dois dire que je n’ai pas vraiment senti de différence, que ce soit durant les sorties courtes ou longues. La Clifton 2 accompagne parfaitement le coureur, au point parfois de paraître “plan-plan”. Si vous ne lui en demandez pas trop, elle se contentera de faire le job, ce qui est déjà bien cela dit. Il ne faut pas hésiter à la brusquer et à accélérer un peu car elle se comporte tout à fait dignement. C’est ainsi qu’on découvre son dynamisme.

Ce serait mentir que de dire que la Clifton 2 est le modèle qui vous permettra de battre vos records sur 10km mais il ne fait aucun doute pour moi qu’elle est capable d’encaisser du rythme, notamment si vous décidez de partir en fartlek ou en fractionné sur piste. Encore une fois, même pour cet exercice, je ne dis pas qu’il s’agit de la chaussure idéale, mais elle reste agréable.

Précision d’importance : si vous avez l’habitude de courir avec des chaussures avec un drop élevé, n’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un drop 5mm. Même si on est loin du drop 0, vous sentirez vos mollets travailler. Si vous êtes sensibles du tendon d’Achille, ça peut valoir le coup d’attendre d’avoir bien récupéré pour profiter des sensations “proche du sol” offertes par la Clifton 2.

hoka-one-one-clifton-2-test-avis - 4

Bilan du test

La Hoka One One Clifton 2 est une chaussure pour les foulées universelles, polyvalente et légère, que je conseille aux coureurs qui désirent manger des kilomètres dans le cadre de leur préparation marathon ou qui ont besoin de peaufiner leur endurance.

Après 350km, la semelle est en bon état, ce qui est appréciable car je sens qu’elle va pouvoir durer longtemps.

Je les utilise régulièrement en alternance avec des chaussures plus classiques afin de varier les sensations, car il est incontestable que les chaussures Hoka One One apportent quelque chose de différent par rapport à ses concurrentes sur le marché.

Mes notes pour les Hoka One One Clifton 2

  • Esthétisme : 7/10
  • Dynamisme : 8/10
  • Confort : 9/10
  • Stabilité : 9/10
  • Accroche : 8/10
  • Rapport qualité / prix : 8/10

BanniereTestProduit-2-1

Article posté le 23 août 2016 à 12 h 27 min.

 

Un commentaire

  1. Je suis à la recherche d’une chaussure qui m’aiderait à reprendre la course à pieds, autrement dit une chaussure qui court toute seule, ou presque. Toutes mes tentatives récentes se sont soldées par un quasi échec, manque de pied, de souffle, d’endurance, de sensations… Est-ce que HOKA pourrait satisfaire à mes attentes et si oui, quel(s) modèle(s) en particulier pour courir sur route ou tout chemin ?
    PS : J’ai 56 ans, 80 kilos mal placés et mon activité sportive se résume aujourd’hui au tennis…
    Par avance, merci pour les conseils

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.