Hoka One One Arahi : le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.7/5 (71 votes)

hoka-one-one-arahi-test-avis - 7

Légèreté, stabilité, amorti et dynamisme, sur le papier ce tout nouveau modèle Hoka Arahi semble avoir toutes les qualités requises pour séduire nombre de runners. Voyons ce qu’il en est vraiment après un test terrain sans concession.

Il y a quelques années ces drôles de chaussures aux semelles oversizes suscitaient encore pas mal d’interrogations chez des coureurs interloqués par un concept novateur.

On peut dire que depuis, la marque Hoka a su faire sa place sur le marché très concurrentiel des chaussures de running, imposant par la même occasion une nouvelle manière d’appréhender la course.

Avec ce modèle Arahi, Hoka accroche une nouvelle corde à son arc en s’attaquant à la stabilité, une faiblesse souvent relevée sur bon nombre de modèles de la marque qui propose souvent des hauteurs de semelles assez considérables malgré des drops réduits.

hoka-one-one-arahi-test-avis - 3

Premières impressions

Comme souvent, on est d’abord surpris par le différentiel qui existe entre la vision d’une chaussure tout de même assez imposante, et le poids dérisoire de celle-ci une fois en main. Cette Arahi séduit par sa légèreté, ce qui fait vite oublier ses mensurations.

Le mesh en structure impression 3D garantit un maintien à la fois léger et précis, même si après 150 km parcourus, on constate un très léger décollement de celui-ci sur la chaussure droite, au niveau de la pliure sur l’avant pied.

hoka-one-one-arahi-test-avis - 8

Le confort d’accueil est indéniable, même si les premiers pas peuvent être assez déconcertants. La semelle extérieure est clairement conçue pour favoriser un déroulé de la foulée du talon vers l’avant. Les sensations au niveau de la pose de pied s’en ressentent forcement dès qu’il s’agit d’opérer une attaque résolument plus médio-pied.

La stabilité et le soutien sont au rendez-vous, on en est convaincu avant même d’avoir effectué le premier footing. Le laçage est simple et précis, un bon point supplémentaire au moment de s’élancer.

Le test complet Hoka Arahi

Les premières impressions se confirment rapidement, la semelle extérieure qui garantit stabilité et précision impose de devoir composer avec de nouvelles sensations de course. Passé ce petit temps d’adaptation, on se prend vite au jeu de cette Hoka Arahi et ses 5mm de drop.

La légèreté du modèle et son confort en font une chaussure de running vraiment agréable sur les sorties longues, contrairement à certains modèles tout aussi confortables mais bien plus lourds dans leur conception.

Du talon à l’avant-pied, l’amorti est au rendez-vous et n’est jamais pris en défaut durant la course, comme l’accroche d’ailleurs, que ce soit sur route ou chemins tracés où la chaussure reste très agréable à l’usage.

hoka-one-one-arahi-test-avis - 6

Le point fort mis en avant par Hoka sur ce modèle Arahi reste bien évidemment le maintien, et c’est clairement ce qui a attiré notre attention durant ce test. La technologie embarquée dans la chaussure tend à réduire les effets de la pronation sur la foulée en guidant le pied sans pour autant l’enfermer dans un carcan. La stabilité sans la rigidité, voilà comment on pourrait résumer l’idée en quelques mots.

L’expérience reste vraiment agréable dans de nombreux compartiments de course, du footing à la sortie longue en passant par du travail d’allure. La Hoka Arahi n’est bien évidemment pas une chaussure de piste, même si elle ne s’en sort pas si mal au jeu du fractionné.

hoka-one-one-arahi-test-avis - 2

Bilan du test Hoka Arahi

Une semelle incurvée de l’arrière vers l’avant qui procure des sensations de course un peu déconcertantes sur les premières foulées. Une chaussure de running résolument légère (270g) et confortable qui offre un maintien optimal tout au long de l’effort.

La Hoka Arahi est un modèle de chaussures de running stable à conseiller jusqu’aux longues distances pour les coureurs légers à la recherche de confort et jusqu’au semi-marathon pour les runners plus costauds.

hoka-one-one-arahi-test-avis - 4

Les notes de la Hoka Arahi

  • Esthétisme : 8/10
  • Dynamisme : 7/10
  • Confort : 9/10
  • Stabilité : 9/10
  • Accroche : 8/10
  • Rapport qualité/prix : 8/10

Article posté le 3 avril 2017 à 10 h 46 min.

 

3 commentaires

  1. Bonjour
    merci pour vos tests toujours bien détaillé.
    j’hésite entre la Triumph ISO3 et ce modèle, je pèse 69 kg et je prépare un marathon, je recherche une chaussure me permettant de faire les 42km tout en me protégeant un peu (je reviens d’une fracture de la rotule), je ne pense pas pouvoir courir avec -4mm de drop maintenant.
    merci pour votre réponse
    Christophe

    • Bonjour,
      A titre perso, j’ai acheté les Mizuno Wave Rider 20 et je suis actuellement en préparation du marathon de New York, ces chaussures sont très confortables et assurent un très bon maintien de votre pieds.
      Cela fait 3 ans que je cours en Mizuno, j’ai fait le marathon de Paris il y a deux ans avec des Asics mais je préfère Mizuno.

  2. Bonjour, j’ai testé des Hoka One One ATR3 (Attention, prendre à minima une pointure au dessus. Ça chausse très petit). Les lacets à resserrer tous les 5 Kms, aucun maintien, et le pire après quelques sorties la semelle se décolle (Ce weekend après à peine 5 Kms sur le trail de 62 kms de la côte d’opale). Conclusion, à fuir. Je regrette franchement mes Mizuno !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.