Epicurace, une course pétillante au cœur de la champagne

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (3 votes)

epicurace-bethon - 1

Un rêve de gosse qui se réalise, ce n’est finalement pas si fréquent. Pourtant, le 15 mai prochain, David Petit pourra se satisfaire d’avoir réalisé le sien, organiser une course chez lui, au coeur de la Champagne-Ardenne ! A quelques semaines de la première édition de l’Epicurace, nous avons rencontré l’homme à l’origine du projet.

A Bethon, petite commune de moins de 300 habitants, le champagne est roi ! Mettre en avant le savoir faire régional à travers l’organisation d’un événement comme l’Epicurace prend donc tout son sens.

Les collectivités locales ainsi que les deux coopératives champenoises de la commune se sont d’ailleurs pleinement investies dans le projet, apportant un soutien sans faille et nécessaire à la tenue de cette première édition de l’Epicurace.

Plus qu’une course, l’Epicurace se présente comme un concept plus global ! « Notre volonté est de mettre en valeur la région, ses habitants et son terroir », souligne David Petit.

L’épreuve longue de 15 kilomètres permettra donc aux coureurs de découvrir la région et son vignoble, mais pas seulement. Après la course, c’est une véritable dégustation de produits locaux qui leur sera proposée. La fête se poursuivra toute la journée, avec au programme : dégustation de champagne, brocante et animations musicales.

Très agréablement surpris pas la ferveur populaire autour de cette course, l’équipe d’organisation a vite dû revoir ses ambitions à la hausse. Au départ, ils ne pensaient accueillir qu’une cinquantaine de coureurs, mais « les dossards partent vite ! Enfin quoi qu’il arrive, nous stopperons à 200 coureurs, c’est la limite que nous nous sommes fixée ».

David Petit n’a pas l’ambition de faire de l’ombre au marathon de Paris, « ce n’est pas la philosophie du projet ». Il souhaite accueillir les coureurs dans les meilleures conditions possible. De toute manière, il aurait bien du mal à accueillir 50 000 coureurs sur la place du village. De plus, avec un dossard au prix de 6 euros, il est clair que l’organisateur ne cherche pas à faire fortune.

L’objectif de cette première édition ? Pérenniser l’événement sur le long terme, « que les gens prennent du plaisir et repartent avec le sourire et l’envie de revenir l’année prochaine ».

Néanmoins, l’engouement autour de l’Epicurace pourrait très vite faire des petits. Car en fonction des spécificités locales de chaque région, « le concept reste adaptable partout ». Affaire à suivre donc …

En attendant, c’est à Bethon, le 15 mai prochain que vous pourrez découvrir la 1ère édition de l’Epicurace. La promesse est simple, « passer un moment convivial autour des bons produits régionaux ». Et la course dans tout ça, ne serait-elle pas simplement un prétexte à la gourmandise ?

bethon-epicurace - 1

Article posté le 1 mars 2016 à 14 h 45 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.