La course à pied et les bénévoles

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.3/5 (4 votes)

Bénévoles et course à pied

Tous les weekends ils sont présents sur les différentes courses organisées partout en France. Sans eux, il serait certainement très difficile de pouvoir continuer à proposer autant d’événements running &  trail sur l’ensemble du territoire.

Ils donnent de leur temps, se mettent au service des autres, le temps d’une journée ou de quelques heures, il s’agit évidemment des bénévoles.

Tracer, nettoyer, baliser, … Quand les coureurs arrivent le matin de l’épreuve, ils ne se rendent pas forcement compte du travail effectué en amont, parfois depuis plusieurs mois.

L’organisation de course nécessite toujours plus de compétences et les autorisations sont parfois difficiles à obtenir. Dossiers à compléter, assurances, sponsoring, gestion financière, … les tâches administratives ne manquent pas et réclament toujours plus d’attention.

Heureusement, dans un monde souvent qualifié d’individualiste, il existe encore des gens désintéressés qui prennent plaisir à se mettre au service des autres. Une manière pour eux de participer à l’événement, mais aussi souvent d’animer leur commune, de faire perdurer une tradition ou encore de faire vivre une association.

Les remercier de leur travail et de leur disponibilité semble aussi naturel qu’évident, et pourtant le comportement de certains coureurs à leur égard frôle l’incorrection et parfois plus. Fort heureusement, ces agissements ne sont que très minoritaires et ne reflètent que très peu la réalité du terrain.

Les coureurs se plaignent régulièrement du coût prohibitif des dossards. Pourtant même les plus gros événements fonctionnent grâce à la participation et à l’engagement des bénévoles. Sans eux, nous assisterions certainement à une professionnalisation outrancière qui ne ferait que tirer davantage les prix vers le haut. Les petites courses n’y survivraient pas, elles qui font pourtant la joie de tous chaque weekend.

Que vous pratiquiez la course à pied de manière régulière ou non, il est essentiel de prendre conscience du travail accompli dans l’ombre pour que vous puissiez prendre le départ d’une course. Avant, pendant et après l’épreuve, c’est une véritable entreprise qui se met en route, un travail de fourmis qui mérite la considération de tous.

La course à pied, ce sport que vous chérissez et qui vous offre tant de bonheur a aussi besoin de vous. Les clubs et les associations recherchent régulièrement des bénévoles disposés à offrir un peu de leur temps. Alors pourquoi pas vous ? Être bénévole permet de vivre la course à pied différemment. Grâce à vous, de nouveaux coureurs pourront peut-être épingler un dossard, se découvrir une nouvelle passion et donner le meilleur d’eux-mêmes sur le terrain.

Actuellement vous préparez votre calendrier 2015, alors pourquoi ne pas y intégrer un weekend de bénévolat au service d’une course qui vous tient à cœur ? N’hésitez plus, franchissez le pas, ils ont autant besoin de vous que vous n’avez besoin d’eux.

Article posté le 13 janvier 2015 à 8 h 01 min.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.