Adidas Adistar Raven 3 : Le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.7/5 (20 votes)

adistar-raven-3-ah-2013A l’automne, les chemins secs et poussiéreux laissent très vite place à la pluie et la boue. C’est très certainement la meilleure période pour tester une chaussure de trail dans toutes les conditions. Au programme, 2 mois d’entraînements avec les Adidas Raven 3 sur chemins vallonnés, sous bois, ainsi que quelques portions de bitume


Adidas Adistar Raven 3 : Le test complet

Cette nouvelle Adidas Raven 3 au look plutôt agressif et coloré semble taillée pour la performance. Le chaussant assez étroit est vraiment agréable et offre un sentiment de sécurité, l’impression de ne faire qu’un avec la chaussure. Le système de laçage quicklace fait son apparition et vient astucieusement se dissimuler sous la languette rabattable pourvue d’un scratch.

Les caractéristiques techniques de la Raven 3 :

  • Poids : 275 g (pointure 42 2/3)
  • Tige Techfit™ sans coutures : tige textile, avec renforts contrastés en matière synthétique
  • ADIPRENE®+ sur l’avant-pied : dynamisme en phase de poussée
  • ADIPRENE® au talon : amorti des chocs ; compatible avec miCoach
  • Semelle extérieure ADIWEAR™ : matériau très résistant à l’abrasion ;
  • ADAPTIVE TRAXION : traction optimale sur les surfaces dures et souples ;
  • caoutchouc Continental™ : accroche maximale sur les surfaces mouillées

Retour terrain :

J’ai un profil plutôt léger, 70 kg pour 1m85, polyvalent je pratique le trail, l’utra-trail mais aussi le marathon.

Dès les premières foulées je suis bluffé par le dynamisme de cette chaussure, l’impression visuelle se confirme donc sur le terrain. La Raven 3 est une chaussure légère et malgré les 10 mm de drop, j’ai la sensation d’être proche du sol. La pose de pied est franche et sécurisante, la chaussure reste dans l’axe et offre un bon maintien pour un coureur léger.

Du coté de l’amorti, il reste tout à fait satisfaisant pour un modèle de ce type. Je déconseille tout de même les Raven pour un coureur lourd ayant tendance à talonner. Cette chaussure est plutôt réservée aux traileurs ayant une foulée médio-pied plus dynamique. Même si la Raven reste une chaussure de trail, sa légèreté et son dynamisme font qu’il reste supportable d’emprunter quelques portions bitumées avec. Même sur des sorties longues parfois de plus de 3 heures, le confort reste optimal, aucun bobo à déplorer.

Le pare pierre est plutôt light, mais ça n’a pas vraiment d’importance car la Raven est taillée pour la vitesse. Elle est de mon point de vue plus fait pour les courses roulantes que pour des trails trop techniques.

adistar-raven-3-ah-2013

Venons en au point fort de cette Adistar Raven 3, l’accroche ! Elle est tout simplement redoutable.

Il faut vraiment la pousser dans ses derniers retranchements pour la prendre en défaut. Même sur terrain gras, la chaussure offre un réel sentiment de sécurité ! Les crampons blancs en forme de croix s’adaptent au terrain. Ils sont mobiles et s’enfoncent plus ou moins dans le sol ou dans la semelle selon la nature du revêtement.

Après quelques mois d’utilisation, la chaussure ne présente aucune usure anormale et la durée de vie semble satisfaisante.

En conclusion, l’Adidas Adistar Raven 3 est une chaussure qui allie à merveille accroche, dynamisme et légèreté. Elle conviendra très bien à de nombreux coureurs sur chemins roulants et peu techniques. Il est à noté qu’en dehors des sentiers battus elle restera tout aussi redoutable mais plutôt réservée aux traileurs avertis.

Article posté le 12 décembre 2013 à 16 h 44 min.

 

Un commentaire

  1. j’ai utilisé ce modèle lors du défi bleu Martinique, l’accroche dans la boue ultra grasse martiniquaise n’est pas au top…
    J’ai aussi arraché un crampon rond au bout de 150km et 6 sortie entre la Martinique et Chamonix où j’habite.
    Sinon bonnes sensations, légères au pied et bonne stabilité même pour mes 82kg et mon 1,92m.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.