En bref
Accueil » Forme » Santé » Irritation des tétons et course à pied
Soldes Eté Chaussures - Textile - Equipement sur Univers-Running.com

Irritation des tétons et course à pied

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.5/5 (6 votes)

tetons-irritations-course-a-pied - 1

Les frottements et autres irritations font partie des petits désagréments qui peuvent vite vous gâcher le plaisir de courir. Le syndrome du téton irrité, sujet hautement sensible dont on parle peu, touche pourtant de nombreux runners. Voici donc quelques conseils pour éviter de vous retrouver avec les mamelons en sang après seulement quelques kilomètres de course à pied.

Cet article s’adresse avant tout aux runners les plus sensibles. Mais sachez que de nombreux coureurs sont victimes de frottements et d’irritations liés à la pratique du running. Si pour certaines parties du corps, une bonne crème anti-frottements fera largement l’affaire, ce n’est pas forcement le cas pour vos petits tétons mignons.

Pourquoi ça fait mal ?

Cette irritation douloureuse survient en général durant un effort prolongé. Avec la sueur, votre maillot s’alourdit et vient frotter inlassablement sur vos tétons. Si dans les premiers temps la gêne occasionnée reste surmontable, au fil des kilomètres la douleur se fait de plus en plus insupportable, au point parfois de devoir s’arrêter.

A la fin d’un marathon, il n’est pas rare de croiser quelques coureurs le maillot auréolé de deux taches de sang au niveau des mamelons. On imagine alors la souffrance supplémentaire qu’ils ont dû endurer pour aller au bout de l’effort. Heureusement, il reste tout à fait possible de se prémunir de ce genre de désagrément.

Comment éviter le bain de sang ?

S’il vous arrive régulièrement de finir vos séances d’entrainement ou vos courses en serrant les dents tant vos tétons vous font souffrir, ces quelques conseils devraient vous être bien utiles.

Tout d’abord, il convient de bannir vos vieux t-shirts en coton pour courir. Conservez-les pour dormir ou pour bricoler, mais pas pour la course à pied. Equipez-vous de maillots techniques plus adaptés à une pratique sportive.

Vous pouvez essayer d’appliquer une bonne couche de crème anti-frottements avant de courir, mais sur de longues distances, cela ne sera pas forcement efficace jusqu’au bout.

Si cela ne suffit pas, offrez-vous un maillot seconde peau. Il s’agit d’un sous-vêtement qui se porte près du corps. En plus de contribuer à supprimer les frottements, il permet d’éliminer la transpiration et de maintenir une bonne température corporelle durant l’effort.

Sinon il reste le système D, plusieurs méthodes testées et approuvées par de nombreux coureurs :

  • Le Sparadrap, choisissez le de bonne qualité avec un fort pouvoir collant pour éviter qu’il ne se détache après seulement quelques minutes.
  • Le vernis à ongles, appliqué en plusieurs couches, il s’avère être une protection redoutable pour vos tétons.
  • Les pansements protecteurs pour les cors. Ils sont ronds, fabriqués en mousse et en latex, ils adhèrent parfaitement et sont très efficaces pour éviter de finir en sang.

Vous allez enfin retrouver le plaisir de courir sans douleur, du moins en ce qui concerne vos tétons.

Crédit photo : Flickr

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis

Article posté le 11 janvier 2016 à 13 h 43 min.

A propos de Sébastien Réby

Rédacteur en chef de Globe Runners - Sébastien se présente avant tout comme un passionné de course à pied. Du 10 km au marathon en passant par l'Ultra-Trail, ce coureur touche à tout aime varier les plaisirs. Pour lui, courir reste surtout un formidable moyen de découvrir le monde.
 

6 commentaires

  1. Pour les problèmes de tétons rien ne vaut un bon tube de vasseline

  2. Hello, je fais partie de ces personnes sensibles et c’est vrai que je fais maintenant très attention. Jusqu’à 1 heure de course à pied, la bonne vieille Nok, en couche épaisse, suffit. Au-delà, ce n’est même pas la peine d’y pense. Plutôt que le sparadrap, j’utilise du Strappal (ca se trouve en pharmacie) et qui peut aussi servir de prévention pour les ampoules. Le seul inconvénient, c’est que çà colle fort, donc je me rase autour des tétons pour éviter une épilation douloureuse.

  3. Moi j’utilise le sparadrap que l’on se fait mettre lors d’une prise de sang.
    de marque 3M Blenderm surgical tape, ça me tient largement un marathon et une fois sous la douche ça se décolle assez facilement sans laisser de colle.

  4. Je n’ai ca qu’avec les t-shirts en synthétique. Avec un t-shirt en coton, pas de problème!

  5. Bonjour. Moi aussi j’étais irrité et maintenant utilisé de la crème : AKILEINE. en mettre quelques jours avant les sorties longues et ça va bien

  6. Comme dit Firmin, ne pas oublier de se raser la poitrine, sinon la douleur sera présente à l’arrachage du sparadrap ! Et ce n’est vraiment pas agréable !

Vos commentaires

Revenir en haut de la page