En bref
Accueil » Actualités » Route ou trail, pourquoi choisir ?
Nouvelle collection 2017 : -25€ sur une sélection de produits avec le code REDUC sur Univers-Running.com

Route ou trail, pourquoi choisir ?

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (3 votes)

Trail contre course sur route

La course sur route et le trail sont deux disciplines qu’on prend souvent plaisir à opposer, comme s’il était nécessaire de choisir son camp. Routards comme traileurs auraient pourtant beaucoup à apprendre les uns des autres.

La route et le trail, sont deux mondes bien à part, du moins c’est ce qu’on veut souvent vous faire croire. Le plaisir pur face à la performance, l’amour de la nature contre le running citadin… Sur le papier, tout semble opposer ces deux disciplines qui appartiennent à la même école, celle de la course à pied.

Pourtant à y regarder de plus près, on se rend assez vite compte, qu’entre ces deux sports, il se dégage de nombreuses similitudes et une certaine complémentarité.

L’esprit trail face au chrono

Les traileurs se présentent souvent comme les garants d’un certain état d’esprit véhiculant quelques valeurs universelles qui seraient propres à la discipline. Le fameux esprit trail qu’on oppose régulièrement à l’idée que régnerait une mentalité bien moins reluisante au sein des pelotons de nos amis routards.

Pour être un observateur attentif de l’ensemble de la faune runnistique depuis maintenant quelques années, il semble pourtant difficile et réducteur de tirer de telles conclusions sans s’attirer, à juste titre, les foudres de quelques-uns.

Car sur route comme en trail, courir après le chrono reste un choix individuel. Les routards ne sont pas tous obsédés par le chrono, et à l’inverse, on connaît tous quelques traileurs dans notre entourage qui passent plus de temps à regarder leurs statistiques que les paysages.

Montre GPS dernier cri, analyse de la vitesse ascensionnelle, segments Strava, le traileur ne vient pas toujours pour acheter un bout de terrain, il aime aussi la baston et le gout de sang. L’esprit de compétition n’est pas uniquement l’apanage des coureurs sur routes.

Il reste que sur la route, le verdict du chronomètre est toujours implacable. Alors qu’en trail, il est souvent plus difficile de se mesurer aux autres, chaque épreuve étant unique de par son profil et ses caractéristiques techniques. Ce qui offre d’ailleurs la possibilité à quelques coureurs qui savent choisir leurs courses, d’être un peu surcotés quant à leur niveau général.

Deux disciplines complémentaires

Certains ne jurent que par le bitume pendant que d’autres penchent plutôt pour la nature, la vie est ainsi faite et il n’est pas question ici de remettre en cause vos différents choix.

Néanmoins, face aux nombreuses incompréhensions, il reste intéressant de prendre conscience de la grande complémentarité qui règne entre les deux disciplines.

Sortir de sa zone de confort en pratiquant la course à pied sous toutes ses formes favorise assurément la progression tout en évitant de s’enfermer dans une certaine routine.

Les sorties en nature sur des parcours variés permettent de se renforcer et de gagner en puissance de manière ludique. Le travail de dénivelé est extrêmement intéressant pour un routard qui cherche à progresser.

Quant à la course sur route, elle permet de travailler la foulée, et la vitesse, deux notions essentielles pour conserver et développer ses acquis. D’ailleurs, les traileurs performants sont souvent d’excellents coureurs sur route.

Et quelle que soit votre discipline de prédilection, l’hiver, n’oubliez pas les cross. Rien de tel pour gonfler le moteur avant d’attaquer la préparation de vos futurs objectifs.

Le trail urbain, transition entre deux mondes ?

Ils sont à la mode, chaque grande agglomération veut organiser le sien, le trail urbain s’empare de nos centres villes. On entend déjà les hurlements des puristes, comme s’il n’existait qu’une bonne manière de courir.

Trail urbain, l’association de deux mots à première vue antinomiques peut porter à sourire, et pourtant… A mi chemin entre la route et le trail, voilà une discipline qui a bien du mal à faire consensus au sein des 2 camps.

Ne vous laissez pas distraire, lancez-vous dans l’aventure si ça vous tente. Le premier pas est souvent le plus difficile quand il s’agit de faire tomber les barrières et les préjugés.

Peu importe le flacon…

Le cross en hiver, un soupçon de route au printemps avant d’enchainer avec quelques trails durant l’été, voilà de quoi constituer une saison riche et variée. Casser la routine, trouver de nouvelles motivations, relever des défis,.. Toucher un peu à tout permet ainsi de nourrir sa propre expérience au bénéfice des prochains objectifs.

Car il est tout à fait possible de courir sur la route et les chemins, sans avoir nécessairement besoin de choisir ou d’opposer systématiquement coureurs sur route et traileurs. En faisant preuve d’ouverture d’esprit, on évite d’ailleurs de tomber dans un certain sectarisme. Car quelle que soit la surface, le geste est toujours le même, il suffit de mettre un pied devant l’autre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis

Article posté le 20 mars 2017 à 16 h 21 min.

A propos de Sébastien Réby

Rédacteur en chef de Globe Runners - Sébastien se présente avant tout comme un passionné de course à pied. Du 10 km au marathon en passant par l'Ultra-Trail, ce coureur touche à tout aime varier les plaisirs. Pour lui, courir reste surtout un formidable moyen de découvrir le monde.
 

Vos commentaires

Revenir en haut de la page