En bref
Accueil » Conseils » Comment planifier sa saison et gérer les pics de forme ?
Soldes Eté Chaussures - Textile - Equipement sur Univers-Running.com

Comment planifier sa saison et gérer les pics de forme ?

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (2 votes)

planifier-saison-running-trail-pic-de-forme - 1

Pas toujours simple de planifier sa saison de course à pied pour arriver dans les meilleures conditions le jour de l’objectif. En trail comme sur la route, atteindre le pic de forme au bon moment se révèle pourtant souvent être la clé du succès. 

Quelle que soit la distance envisagée, une saison de course à pied se planifie avant tout avec l’aide de son entraîneur et de son entourage. En effet tenir compte de l’environnement familial et professionnel est primordial pour que l’entraîneur puisse poser les bases d’une planification adaptée en vue de la réussite des futurs objectifs.

Une fois que les jours et horaires d’entraînement sont établis de manière cohérente (sans avoir à se lever à 5h du matin régulièrement par exemple) la planification de la saison peut démarrer.

Se fixer des objectifs

Les objectifs de l’année vont être plus ou moins nombreux bien évidement en fonction du type de course préparé. Là encore il faudra valider votre programme avec les personnes de votre entourage afin de vérifier que vos objectifs n’interfèrent pas avec votre vie familiale (vacances, repas de famille, anniversaire,…) !

Ensuite la distance doit être appréhendée. Plus celle-ci est longue plus il faudra cibler sa course, car il est bien sûr impossible d’enchaîner à son meilleur niveau plusieurs compétitions rapprochées.

En ce qui concerne le nombre là aussi il dépend de la durée d’effort : par exemple, faire deux efforts de plus 100km au top de sa forme dans l’année est déjà une réussite. Cela ne veut pas dire bien sûr que certaines courses de distances inférieures ne peuvent pas rentrer dans le cadre d’une préparation avec un objectif de performance !

Une fois que vous savez où vous voulez aller, il va falloir savoir comment y arriver ! Pour cela, la préparation va s’articuler en plusieurs phases de durées variables en fonction bien sûr de l’investissement du coureur. Moins vous disposerez de temps dans la semaine plus la préparation devra être longue pour vous permettre de travailler convenablement l’ensemble des points nécessaires pour atteindre votre pic de forme.

Une fusée à plusieurs étages

Dans un premier temps il faudra passer par une phase de préparation générale, avec des exercices de renforcement, de variations d’allures, de distances et de temps pour que le corps s’adapte et travaille les différents registres de la course. Cette phase peut durer entre 3 et 6 semaines.

Ensuite vient la phase de travail spécifique où l’on augmente l’intensité, la durée des entraînements, et par conséquent le kilométrage hebdomadaire. Cette partie de la préparation d’une durée d’environ 2 mois est naturellement très importante. Elle permet de se projeter petit à petit dans son objectif tant physiquement que psychologiquement.

C’est dans ces dernières semaines que tous les à-côtés doivent être pris en compte. S’entraîner dur, oui !  Mais il ne faudrait pas tout gâcher en rajoutant par exemple une course imprévue au programme, ce qui pourrait finalement avoir une influence néfaste sur le reste de la préparation. Suivez les conseils de votre coach tout au long de votre entrainement, c’est la garantie d’atteindre votre objectif.

Une fois la course terminée, réussie (normalement) ou non, il sera temps de prendre du bon temps et d’oublier les running ! Ne tombez surtout pas dans la boulimie en vous disant : « j’ai réussi ma course, j’y retourne », ou au contraire « j’ai raté ma course, j’y retourne ».

Il faut prendre le temps d’assimiler, digérer, et analyser, en gardant ce qui a fonctionné sans vouloir à tout prix s’engager rapidement sur une autre course qui réduirait les espoirs de réussite de votre objectif suivant !

Profitez de cette phase de régénération pour passer du temps à d’autres activités avec vos proches. Ainsi vous allez vite retrouver l’envie de courir et la faim nécessaire pour aborder de la meilleure des façons la préparation suivante.

Benoit Holzerny

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis

Article posté le 14 février 2017 à 15 h 47 min.

A propos de Benoit Holzerny

Athlète expérimenté et entraineur reconnu, Benoit partage ici le fruit de son expérience. Son objectif ? Vous accompagner et vous faire progresser dans votre pratique du trail running, et ce quel que soit votre niveau.
 

Vos commentaires

Revenir en haut de la page