En bref
Accueil » Equipement » Mizuno Wave Rider 20 : le test
Soldes Eté Chaussures - Textile - Equipement sur Univers-Running.com

Mizuno Wave Rider 20 : le test

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.3/5 (33 votes)

mizuno-wave-rider-20-test-avis - 2

Difficile de passer à côté du test de la Rider 20, tant cette chaussure de running emblématique de la marque Mizuno a su asseoir sa réputation au sein des pelotons depuis de longues années.

Le souci avec les « best-sellers » provient en général du manque de surprise entre chaque millésime. Après tout, quand une recette fonctionne, pourquoi en modifier le contenu. C’est d’ailleurs souvent le cas avec les chaussures de running. Voyons si la Mizuno Wave Rider 20 fera mentir cet adage.

Premières impressions

Visuellement, c’est loin d’être une révolution en comparaison à la Rider 19 testée l’année dernière. Sur la balance, la Rider 20 affiche 280 g en taille 44, soi 10g de plus que la version précédente. Côté semelle, 12 mm d’épaisseur à l’avant pour 24 mm à l’arrière, soit un drop de 12 mm.

mizuno-wave-rider-20-test-avis - 6

Le confort d’accueil est toujours aussi appréciable. Dès le premier essayage on ressent immédiatement un sentiment de sécurité et de maintien. La toe-box offre un espace suffisant à l’avant, ce qui ravira certainement les coureurs aux pieds plutôt larges, comme ceux qui aiment courir les doigts de pied en éventail.

Pour autant, la Rider 20 n’est pas une paire de pantoufles, comme peuvent l’être d’autres modèles concurrents positionnés sur le créneau des chaussures de running polyvalentes. C’est ce que nous allons voir dans le test qui suit.

mizuno-wave-rider-20-test-avis - 1

Le test Mizuno Wave Rider 20

Testée durant plusieurs semaines à l’occasion d’une préparation cross et 10 km, la Rider 20 s’est globalement présentée comme un compagnon de route fiable et adapté dans de nombreux domaines.

Le maintien et la stabilité de la Rider 20 n’ont jamais été pris en défaut à l’occasion de ce test. La dernière née de chez Mizuno procure la sensation de courir sur les rails, comme guidé vers un objectif invisible à l’horizon, sans fausse note, ni sortie de route.

Du coup, tout ça manque peut-être d’un soupçon de souplesse, C’est d’ailleurs le plus souvent le reproche fait à la marque nippone par ses détracteurs.

mizuno-wave-rider-20-test-avis - 4

Une main de fer dans un gant de velours, voilà ce qui définit le mieux cette Mizuno Wave Rider 20. On aime ou on n’aime pas, mais ici pas de fioritures, on a affaire à une véritable chaussure de course à pied.

De manière surprenante, au niveau des sensations de course, on constate que la Rider 20 est bien plus à l’aise sur des allures intermédiaires (marathon, semi, voire 10 km) que durant les longues sorties en endurance ou les footings de récupération. Tout ça est bien évidemment une question de ressenti, chacun ayant une perception et des attentes différentes d’une chaussure de running.

mizuno-wave-rider-20-test-avis - 5

Néanmoins, le dynamisme de la Rider 20 séduira inévitablement les runners, même les plus exigeants. Si elle reste une chaussure de running polyvalente et accessible, elle d’en demeure pas moins plutôt tournée vers la performance.

Bannière GR chaussure 2

Bilan du test Rider 20

Si vous privilégiez davantage le confort au dynamisme pour vos footing dominicaux, il serait surement plus judicieux de faire pencher la balance vers une chaussure de running moins rugueuse.

Pour les autres, foncez, vous ne le regretterez pas. La Rider 20 reste pour nous le compromis idéal entre performance, dynamisme et amorti, et ce, sur toutes les distances.

mizuno-wave-rider-20-test-avis - 3

Notes de la Mizuno Wave Rider 20

  • Esthétisme : 7/10
  • Dynamisme : 8/10
  • Confort : 7/10
  • Stabilité : 9/10
  • Accroche : 8/10
  • Rapport qualité / prix : 8/10

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis

Article posté le 16 février 2017 à 14 h 17 min.

A propos de Sébastien Réby

Rédacteur en chef de Globe Runners - Sébastien se présente avant tout comme un passionné de course à pied. Du 10 km au marathon en passant par l'Ultra-Trail, ce coureur touche à tout aime varier les plaisirs. Pour lui, courir reste surtout un formidable moyen de découvrir le monde.
 

Vos commentaires

Revenir en haut de la page