En bref
Accueil » Equipement » Livres » Kilian Jornet : La frontière invisible – Notre avis
Vente Flash -10% suppl. sur les produits en promotion avec le code RUN sur Univers-Running.com

Kilian Jornet : La frontière invisible – Notre avis

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.7/5 (7 votes)

La frontière invisibleCet homme n’est définitivement pas un simple coureur, il respire, vit et ressent la montagne comme peu de gens. Après Courir ou Mourir, Kilian Jornet publie un deuxième ouvrage plus personnel, La frontière invisible. Il nous embarque dans un voyage introspectif au cœur de l’Himalaya, loin des podiums, de la gloire et du succès.

Après avoir étanché sa soif de victoire aux quatre coins du globe, comme pour ne pas oublier les valeurs qui sont les siennes, Kilian ressent le besoin de se recentrer sur l’essentiel, la montagne !

Dans la première partie du livre, Il revient avec émotion sur la terrible disparition de son ami et mentor Stéphane Brosse. Entre douleur et désespoir, c’est dans un refuge qu’il s’isole pour tenter de surmonter cette terrible épreuve et peut-être finir par l’accepter.

Il nous parle également de son rapport à la solitude, une manière pour lui de se retrouver. Bien que très présent sur les réseaux sociaux, il reste un homme discret, voir timide. Kilian Jornet préfère de loin évoluer seul dans un environnement sauvage et parfois hostile que d’arpenter les studios tv et répondre aux diverses sollicitations médiatiques. « Les montagnes sont comme des miroirs, elles vous regardent nu, tel que vous êtes, sans scrupule ».

Le livre prend de la hauteur dans sa deuxième partie. Kilian nous emmène dans l’Himalaya, à la conquête des plus hauts sommets du monde. Bien que moins ancrés dans la réalité car romancés, ces chapitres n’en sont pas moins intéressants. Il nous livre avec ses mots une réflexion poussée  sur le sens de l’existence, et sur son rapport au danger. « Vivre sans prendre de risque n’est pas vivre… La vie se joue aux frontières ».

Tel un funambule, il semble évoluer en permanence sur le fil de la vie. La prise de risque fait partie intégrante de son existence, il l’accepte et le revendique même, sans pour autant basculer dans l’inconscience.

Kilian Jornet se dévoile ici et apparaît comme profondément humain, bien loin de l’image d’extra-terrestre qu’il véhicule par ses exploits sportifs.

A la lecture de ce livre, on l’imagine très bien quitter la compétition et s’offrir une seconde vie plus ancrée dans les valeurs qui sont les siennes, loin de la frénésie d’un monde qui ne tourne plus très rond. Mais ça, c’est une autre histoire …

La frontière invisible est une grande bouffée d’oxygène qui évolue à plus de 8000 mètres, la confession intime d’un passionné de la vie qui entend bien vivre le plus intensément possible, sans faux-semblants, sans concessions.

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis

Article posté le 12 février 2014 à 13 h 13 min.

A propos de Sébastien Réby

Rédacteur en chef de Globe Runners - Sébastien se présente avant tout comme un passionné de course à pied. Du 10 km au marathon en passant par l'Ultra-Trail, ce coureur touche à tout aime varier les plaisirs. Pour lui, courir reste surtout un formidable moyen de découvrir le monde.
 

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Ca donne envie de le lire effectivement. J’avais aimé le premier qui était surtout sur un mode récit de course.

Vos commentaires

Revenir en haut de la page