En bref
Accueil » Actualités » Les fêtes de fin d’année, un marathon gastronomique
Nouvelle collection 2017 : -25€ sur une sélection de produits avec le code REDUC sur Univers-Running.com

Les fêtes de fin d’année, un marathon gastronomique

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 5.0/5 (2 votes)

Globe Runners joyeux noel

L’odeur du vin chaud et des marrons grillés sont deux signes annonciateurs qui ne trompent pas …  Une nouvelle fois, les festivités auront lieu cette année et Noël c’est déjà demain !

Comment passer les fêtes sans grossir ? Comment continuer de s’entrainer à l’heure du foie gras et de la dinde au marron ? Les astuces pour ne pas faire d’excès sans pour autant passer pour un rabat-joie … Autant de conseils que vous ne trouverez pas dans cet article !

Une fois n’est pas coutume, mais s’il est une période de l’année où vous pouvez lâcher du lest, c’est bien maintenant. Mangez-buvez sans vous soucier de bouger ! Et surtout ne culpabilisez pas, PRO-FI-TEZ !

Evidemment vous pourrez lire ici ou là des articles qui vous diront le contraire, libre à vous de choisir la manière dont vous souhaitez jouir de ce moment privilégié. Sur Globe Runners, nous sommes des passionnés de running mais aussi et avant tout des amoureux de la vie et de ses petits plaisirs.

Céder aux tentations du chocolat et autres petites douceurs ne fera pas de vous un mauvais coureur et cela n’aura pour ainsi dire aucun impact sur vos qualités intrinsèques.

Les fêtes de fin d’année, c’est comme un marathon, une course d’attente pendant laquelle il faut savoir garder des forces pour les derniers kilomètres. Ne vous laissez pas emporter par l’euphorie du départ. Le réveillon de Noël, c’est un peu l’échauffement qui vous mènera tranquillement vers le déjeuner familial du 25 décembre.

Ensuite, il y aura la visite chez les grands-parents où il faudra une nouvelle fois avaler une part de bûche aux marrons bourrative que vous ferez passer en avalant une coupe de pétillant qui n’en finira pas de vous donner des aigreurs d’estomac. A ce moment là, vous aurez très certainement envie de nous maudire pour tous ces mauvais conseils qui vous auront poussé à vous lâcher ! Nous déclinons toute responsabilité en cas d’indigestion ou de sévère gueule de bois. Après tout vous n’avez plus 10 ans et nous estimons nous adresser à des adultes dotés d’un minimum de discernement.

D’ici le réveillon du jour de l’an, ne pensez pas pouvoir vous refaire une santé … Entre l’apéro chez les voisins, le déjeuner de fin d’année avec les collègues et tous les restes du repas de Noël qui vous attendent dans le réfrigérateur, vous pouvez être certain que votre foie ne va pas chômer pendant la semaine.

Vous pouvez toujours courir un peu pendant cette période, mais votre moral risque d’en prendre un coup. Lourd, pataud, vous aurez l’impression de vous enfoncer dans le sol à chaque foulée … Votre amour propre égratigné, c’est tout penaud que vous rentrez à la maison en jurant que l’on ne vous y prendra plus.

Et pourtant, quelques jours plus tard, c’est le cœur léger que vous aborderez la dernière ligne droite de ce marathon festif. A l’heure de faire les bilans, c’est un verre à la main (pas plus d’un à la fois) que vous clôturerez l’année tout en vous goinfrant de bons produits plein de gluten !

Le 1er janvier au matin, le corps lourd et la tête pleine, il sera toujours temps d’envisager quelques bonnes résolutions pour l’année qui débute, en commençant pourquoi pas par surveiller votre alimentation, au moins jusqu’à la galette des rois qui ne tardera pas !

Toute l’équipe de Globe Runners vous souhaite un joyeux Noël, amusez-vous, avec ou sans modération, c’est à vous de voir !

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis

Article posté le 24 décembre 2014 à 7 h 42 min.

A propos de Sébastien Réby

Rédacteur en chef de Globe Runners - Sébastien se présente avant tout comme un passionné de course à pied. Du 10 km au marathon en passant par l'Ultra-Trail, ce coureur touche à tout aime varier les plaisirs. Pour lui, courir reste surtout un formidable moyen de découvrir le monde.
 

Vos commentaires

Revenir en haut de la page