En bref
Accueil » Actualités » Culte du corps et course à pied
Du 10 Avril au 1 Mai 2017 UR DAYS jusqu'à -40% sur Univers-Running.com

Culte du corps et course à pied

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 4.8/5 (6 votes)

culte-du-corps-et-course-a-pied - 1

Plus qu’un phénomène de mode, courir est devenu un véritable marqueur social, avec des codes, des règles mais aussi des dérives. Alors quand le running se transforme de manière obsessionnelle en fabrique de l’apparence, il convient de s’interroger et de tirer la sonnette d’alarme.

C’est indéniable, les coureurs aiment partager leur passion de la course à pied avec leur entourage. Ce désir irrépressible qui les anime et qui les brule jusqu’au bout des pieds ne saurait rester secret très longtemps. Un compte-rendu, une photo, une statistique, chaque runner y va de sa petite publication. Jusqu’ici rien de bien méchant me direz-vous.

Oui mais voilà, cette nouvelle manière de consommer le sport est pourtant loin d’être anodine et peut vite tourner à l’obsession. Vous connaissez tous le réseau social Instagram ? Très prisé par la communauté running, c’est précisément là que l’on peut constater l’ampleur des dégâts. L’idée n’est pas de fustiger ou de pointer du doigt tel ou tel outil, mais plutôt d’attirer l’attention sur un certain mésusage et ses répercutions.

Il convient de faire preuve d’un minimum de discernement concernant ce que l’on peut observer sur les réseaux sociaux ou les couvertures de magazines. L’idéalisation du corps et de la performance (bien que toute relative) y sont omniprésents. En quelques années nous sommes passés de l’apologie de la maigreur au culte d’un corps musclé !

Ce que l’on ne voit pas en revanche, c’est l’envers du décor, non jamais ! Mais que se cache-t-il derrière cette mise en scène bien rodée ? Quand le sport se cantonne à n’être qu’un moyen de devenir ou de rester mince, il ne fait que renforcer la culpabilité de ceux qui n’ont ni l’envie, ni la force, ni le courage de s’infliger de tels sacrifices.

La société contemporaine n’a de cesse de nous imposer un style de vie plus sain, l’image du corps parfait comme seul critère de beauté. Pas facile alors de s’accepter quand on ne correspond pas à la norme érigée en étendard de la bonne pensée.

A quoi bon toutes ces photos avant/après obtenues à force de sacrifices et de brocolis à la vapeur. L’obsession du corps idéal est un leurre qui mène sur des chemins restrictifs faits d’interdits. Arrêtez de culpabiliser face à l’exhibitionnisme de quelques individus en quête de popularité, n’ayez jamais honte de ce que vous êtes.

La course à pied est un formidable moyen de se réapproprier son corps et de se sentir vivant. Loin des diktats et de la standardisation, faites du sport pour vous, et pas pour ressembler à un prétendu idéal de beauté. Soyez tolérants vis-à-vis de vous même et de vos petites imperfections, assumez-vous comme vous êtes, et surtout prenez du plaisir !

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis

Article posté le 12 mai 2016 à 15 h 15 min.

A propos de Sébastien Réby

Rédacteur en chef de Globe Runners - Sébastien se présente avant tout comme un passionné de course à pied. Du 10 km au marathon en passant par l'Ultra-Trail, ce coureur touche à tout aime varier les plaisirs. Pour lui, courir reste surtout un formidable moyen de découvrir le monde.
 

Un commentaire

  1. Tout est dit ! Merci. On ne m’a jamais vu sur « Insta » et on ne m’y verra jamais. Il y a tellement de choses bien plus passionnantes à faire comme … se concentrer sur son parcours de vie et son développement personnel.

Vos commentaires

Revenir en haut de la page